Lawrence Alma-Tadema

J'ai découvert la peinture de sir Lawrence Alma-Tadema ( 1836-1912 ) lors de ma visite de l'exposition Desirs et Volupté à l'époque victorienne que présente jusqu'au 20 janvier 2014 le musée parisien Jacquemart-André; exposition présentant une collection privée (collection Pérez Simon) de toiles d'artistes de l'Angleterre du XIXème siècle.

Affiche

Ces toiles ont en commun de célébrer la beauté féminine à travers des représentations fantasmée de la femme, d'un ailleurs, d'un âge d'or ou de celui de magie, de mystères et de passions médiévales, contrastant avec ce siècle victorien d'industrialisation et de carcans moraux durant laquelle la femme est corsetée par les conventions sociales. De leur pinceau, ces artistes libèrent son corps et ses émotions.

Si la peinture de Lawrence Alma-Tadema ne m'a pas touchée, elle m'a impressionnée par sa virtuosité technique mêlant à l'inspiration antique ( Rome ou l'Egypte ) un incroyable réalisme. Les compositions foisonnantes, pour lesquelles il faut prendre le temps d'apprécier les moindres détails des paysages et décors, sont saisissantes de relief. Les textures, les drapés, les marbres, les statues, il semble que l'on puisse les caresser. Les fleurs, les arbustes m'ont particulièrement ravie. Les tableaux, souvent de grandes dimensions, se font sensuels, les scènes antiques se prêtant aux représentations de nues et de voiles; poétique du féminin, langoureux.

.

- Ces toiles ne sont pas présentées à l'exposition -

.

Tepidarium

- In the Tepidarium - 1881 -

.

Antidotecynaraalmatadema

- Thou Rose of all the Roses - 1883 -

.

The favourite poet

- The Favorit Poet - 1888 -

.

Among the ruins

- Among the Ruins - 1902-1904 -

.

Silver favourites

- Silver Favourites - 1903 -

.

A favourite custom

- A Favourite Custom - 1909 -

 .

Pour en savoir plus sur sir Lawrence Alma-Tadema et admirer ses toiles, voici l'adresse d'un site qui propose une biographie détaillée ainsi qu'une belle galerie : www.alma-tadema.org

La toile de l'affiche de l'exposition est signée Frederic Leighton :

Crenaia

- Crenaia, the nymph of the dargle - 1880 -

.

- Du 14 mars au 21 juillet 2014, le musée Jacquemart-André proposera l'exposition:

De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes -

.

- Demoiselle Mina vous présente un ouvrage sur les représentations de Femmes au bain -

*

Commentaires (6)

1. lounima (site web) 04/01/2014

A regarder ces toiles, un mot me frappe : sensualité.
Elles sont agréables à regarder et, en effet, des drapés sont particulièrement réussis.

2. eimelle (site web) 04/01/2014

Je ne connaissais pas cet artiste, merci pour cette belle découverte!

3. Mina (site web) 04/01/2014

Tout comme Eimelle, je ne connaissais pas cet artiste, merci pour cette belle découverte. Si je ne suis pas séduite par l'atmosphère antique de ces toiles, leur réalisme m'impressionne fortement, en particulier dans les paysages et arrières-plans.

4. Anne (site web) 04/01/2014

Que de détails ! J'aime les drapés des robes, et j'adore la symbolique des fleurs... Viendrais bien au musée Jacquemart-André, moi !

5. Aifelle (site web) 05/01/2014

On voit tellement ces tableaux représentés partout que l'on a l'impression de les connaître tous. Il y a un côté très esthétique, mais trop lisse.

6. Marilyne 05/01/2014

@ Lounima : oui, c'est un hommage à la femme mais j'ai été plus sensible au réalisme des moindres détails de la toile qu'aux scènes.
@ Eimelle : découvert également il y a peu, comme la majorité de ces peintres victoriens grâce à cette exposition.
@ Mina : même commentaire que toi ^^
@ Anne : la peinture des fleurs est celle qui m'a le plus interpellée, il ne manquait que les parfums.
@ Aifelle : je suis d'accord. Je suis restée à distance de ces toiles, quelque chose de froid.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau