Dimanche pasolinien

Pour clore cette série de Dimanche napolitain,

de la poésie italienne.

.

Je suis arrivé vierge à la vie.

J'ai d'autant plus péché que j'ai joué

pur et intrépide la partie.

Elle est perdue ou gagnée, et j'insiste d'autant

plus

à pécher que je la poursuis à présent

impur et découragé.

Je ne vis pas encore : je m'aventure

dans la vie, j'attends un destin.

.

- Pier Paolo Pasolini -

.

Dsc00197

- De la baie de Naples face au Vésuve - ( photographie personnelle ) -

*

Commentaires (5)

1. Anne (site web) 15/10/2017

Merci pour ce beau sentiment de liberté à travers texte et image.

2. Valérie (site web) 15/10/2017

J'aime beaucoup.

3. Marilyne 15/10/2017

@ Anne : avec plaisir. Prête pour l'escapade arlésienne ? ;) ( sept billets possibles... :-p )

@ Valérie : j'en suis ravie, je découvre encore la poésie de Pasolini.

4. MTG 16/10/2017

Joli texte...la fin est à la fois triste et optimiste !
Et joli photo...

5. Marilyne 16/10/2017

@ MTG : ravie que tu apprécies. J'aime bien, de temps en temps, un dimanche poétique :)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau