Doisneau et la musique

Doisneau affiche

.

Commençons l'année joyeusement, avec le regard tendre du photographe Robert Doisneau, avec l'univers de la musique populaire. La promenade musicale nous emmène à Paris, dans sa banlieue.

Le parcours est chronologique. Il débute dès 1945 avec les bals, les fanfares, les fêtes de quartier, il se poursuit avec Prévert et le XIXème arrondissement, il s'attarde sur la relation avec le fantaisiste violoncelliste Maurice Baquet, il découvre les pochettes d'albums et les clichés pour Vogue, il se clôt avec Jacques Higelin, les Rita Mitsuko, dans les années 80. Plus de deux cents photographies dévoilent la lumière dans ces regards de Robert Doisneau ainsi que sa volonté d'élargir son horizon, de regarder devant, au présent.

Cette exposition est un hommage doux à la vie, sans nostalgie, un " hymne à la joie ".

.

Dmusique1

- 1952 -

-  Extrait du catalogue d'exposition par Clémentine Deroudille, petite fille de R.Doisneau, commissaire d'exposition ) - Parmi les premières photographies, celle-ci, avec violoniste et Père Noël en zone urbaine, m'a conquise.

.

Je refuse de montrer le côté noir de la vie, je n'aime pas la laideur, cela me fait physiquement mal. Quand on dit heureux et gai, cela évoque un petit peu la grosse rigolade de fin de banquet et j'ai horreur de cela aussi. Mais la petite mélancolie, l'attendrissement, ce sont peut-être des valeurs mineures, mais ce sont celles qui m'émeuvent le plus. "

Doisneauaccordeon

- L'accordéoniste de la rue Mouffetard - 1951 -

.

Le rêve, le merveilleux, c'est à Prévert que je le dois. " R.Doisneau a rencontré le poète en 1947 à Saint-Germain des Près. Il l'entraînera au nord de Paris, du canal St Martin à la Villette.

Doisneauprevert

- Jacques Prévert - Canal Saint-Martin - 1955 -

.

Robert Doisneau photographie les vedettes de la chanson des années 50, Charles Trenet, Maurice Chevalier, Juliette Gréco..., ainsi que les musiciens de jazz des cabarets.

Doisneaubrassens

- Georges Brassens - Métro Glacière - 1953 -

.

Doisneau aznavour

- Charles Aznavour sur le tournage de " Ne tirez pas sur le pianiste " de François Truffaut - 1960

.

J'ai particulièrement adoré la série humoristique réalisée avec l'ami Maurice Baquet - « Quand nos routes se sont croisées, j’avais trouvé mon professeur de bonheur. » -, regrettant que l'album ( aux textes si impertinents ) " Ballade pour violoncelle et chambre noire " ne soit plus édité. Avec cette série, R.Doisneau s'adonne aux montages et collages.

.

Peut-être la photographie la plus célèbre...

Doisneaubaquet1

- Un musicien sous la pluie - 1957 -

.

Doisneau baquet 2

- Portrait en pied de l'artiste arrivé à Paris sans tambour ni trompette par la magie de la locomotive à vapeur - 1957 -

.

Doisneau baquet 3

- Neige à New-York - 1960 -

.

Doisneau baquet 4

- " la musique est une évasion, sauf pour un violoncelliste " - 

- A travers les barreaux - 1957 -

.

Doisneau baquet 5

- Point d'orgue - 1957 -

.

L'exposition présente également les séries de photographies réalisées pour des reportages et la conception de pochette d'albums ( Renaud, Fersen... )

En 1988, il rencontre les Rita Mitsouko pour l'album Mandolino City qui l'entraînent également dans le XIXème parisien, au Parc de la Villette.

Doisneau mitsouko

.

Doisneau mitsouko 5

.

Doisneau mitsouko 3

.

Doisneau mitsouko 4

.

 

Doisneau higelin

En 1991, R.Doisneau croise le chanteur Jacques Higelin au Parc de la Villette. Il le photographie alors dans ce décor particulier, celui de la construction de la Cité de la Musique. 

Cité de la Musique à Paris où se déroule cette belle exposition jusqu'au 28 avril 2019.

*

Commentaires (12)

1. niki (site web) 07/01/2019

quel bel article - j'adore doisneau et j'ai été stupide de rater l'expo à bruxelles - heureusement j'ai un petit documentaire à son sujet pour me consoler

2. Aifelle (site web) 08/01/2019

Je ne suis pas encore allée à la Cité de la Musique, il faut que je découvre cet endroit. Et j'aime beaucoup Doisneau.

3. Kathel (site web) 08/01/2019

J'adore ! Je me souviens d'une expo de photos de Doisneau représentant Maurice Baquet et son violoncelle (Neige à New York entre autres) C'était sur les grilles du théâtre gallo-romain il y a quelques années...

4. anne L 08/01/2019

chouette, à Paris fin du mois, une belle idée de promenade.

5. Marilyne 08/01/2019

@ Niki : merci ! Et je regrette de n'avoir pas pris le catalogue de cette expo.

@ Aifelle : ah oui, la Philharmonie présenté des expos variées et le parc de la Villette est plutôt sympathique ( avec sa librairie Actes Sud :)). Le XIXème est l'un de mes arrondissements favoris.

@ Kathel : ce devait être très sympa. J'aime bien, depuis quelques années maintenant, ce principe d'expo photo extérieure, sur les grilles ( au Jardin du Luxembourg à Paris, et devant la mairie du IVeme )

@ Anne L. : bon séjour parisien :)

6. Annie (site web) 08/01/2019

Superbes ces photos ! Merci à toi et à lui. J'ai souri en revoyant Maurice Bacquet : tout un programme !

7. Marilyne 08/01/2019

@ Annie : nous nous sommes croisées par blog interposé. Pour cette exposition, absolument réjouissante, elle donne le sourire, c'est exactement ça et ça fait du bien.

8. Anne (site web) 08/01/2019

J'ai repéré cette expo je ne sais par quel hasard. Je me ferais bien une petite journée parisienne au printemps (mais pour l'instant j'exclus les samedis !!!)

9. Marilyne 08/01/2019

@ Anne : nous sommes à Paris le week-end prochain... Pour l'expo, pas trop de souci, le XIXème est plutôt tranquille. Tu me diras pour le printemps :)

10. keisha 10/01/2019

Je note, on ne sait jamais, j'aime bien les photos Net B

11. Ada (site web) 10/01/2019

J'y connais rien en photographie (ni en art en général, on va pas se mentir), mais j'adore ce que tu nous montres, elles sont sublimes et très créatives, ses photos ! J'aime beaucoup !

12. Marilyne 11/01/2019

@ Keisha : si tu as l'occasion, elle st réjouissante cette expo.

@ Ada : j'adore la photographie, je suis ravie de t'y emmener :)

Ajouter un commentaire