Enfers et fantômes d'Asie

Affichefantomesasie

.

Présentation tardive de cette impressionnante et originale exposition du Musée du Quai Branly qui se clôt mi-juillet.

Une exposition originale par le choix de ce biais légendaire pour plonger dans la culture asiatique, mêlant tradition et modernité, pas seulement par les supports. C'est la pérennité, la place  " des esprits " dans le culturel et l'imaginaire asiatique; une exposition impressionnante par la scénographie, âme sensible s'abstenir ( comme il est prévenu à l'entrée ).

En voici l'introduction : 

Enfers et fantômes d’Asie propose d’explorer leur omniprésence dans les arts du spectacle, le cinéma et la bande dessinée. Car si le bouddhisme a contribué à la construction de cet imaginaire – en supposant une attente des âmes entre deux réincarnations –, c’est bien en marge de la religion, dans l’art populaire et profane, que la représentation des spectres s’est surtout développée.

Le parcours est passionnant, il nous plonge dans l'au-delà, les visions de l'au-delà, sans distinction de temps. Ce qui est présenté provient de toutes périodes, des pièces de collection de plusieurs siècles jusqu'à des créations contemporaines ( des films, de grandes sculptures créées par des artistes asiatiques contemporains pour cette exposition ). 

Nous découvrons les yokei ( esprits ) et les yorei ( fantômes ), les représentations des Enfers. Visiter cette exposition, c'est aussi parcourir un recueil d'histoires, de légendes avec les grandes figures asiatiques fantastiques : les fantômes affamés et prédateurs, les femmes-chats vengeresses, les vampires sauteurs et des démons farceurs... et rencontrer le spectre de la malheureuse Oiwa-san, l'une des plus célèbres histoires de fantômes japonais.

 

Hokusai spectre d oiwa san

Le spectre d'Oiwa - Katsushika Hokusai - 

( 1831-1832 - Série d'estampes Cent histoires de fantômes )

.

Toutes ces histoires, la cartographie des Enfers, les particularités des yokei et des yorei se révèlent à travers des estampes, des kakemono splendides " grandeur nature ", des reconstitutions 3D, des extraits de films d'horreur, des costumes de théâtre et des masques, des planches d'Hokusaï, des effets spéciaux, des marionnettes, un théâtre d'ombre devant lequel on assiste à la métamorphose de la femme-chat ( excellente interprétation d'une comédienne qui joue simplement de son corps et de ses attitudes ).

.

Takiyasha

La princesse Takiyasha et le spectre squelette -

- Tryptique - Impression sur bois - Utagawa Kuniyoshi - ( 1844 )

.

Oiwa

- Apparition du spectre d'Oiwa -

.

Affames

- Fantômes affamés -

.

Cover r4x3w1000 5acfd00d7f226 proddg05644

- La femme-chat -

.

Vampires

- vampires sauteurs -

.

La visite est saisissante, il y a du spectaculaire dans les apparitions des " créatures ". On se rend compte à quel point les esprits et l'au-delà sont présents dans l'imaginaire asiatique et dans la culture pop; bien plus qu'un folklore. L'infernal voyage est mis en valeur par la scénographie ( jeux de lumières, pièces sombres, sons, apparitions ). Et c'est ce qui m'a paru le plus intéressant et réussi, mêler ainsi les genres et les époques autour de la perennité de cette présence culturelle; de nous " immerger " ainsi dans une atmosphère, dans ce surnaturel par des moyens techniques autant que par des pièces historiques précieuses. J'ai vraiment aimé que cette culture que le jeune public pratique par le manga, les animés, les jeux video, prennent racines et sens. 

De l'horrifique, de l'humour aussi, cette exposition nous emmène jusqu'aux rites funéraires et pratiques d'exorcistes. Elle se clôt sur des jeux d'Arcade, avec une invitation à une partie de l'incontournable chasse aux fantômes de Pac-Man, preuve s'il en est que les esprits sont des inspirations premières ( et qu'ils sont partout ;)).

A la librairie, nous avons pu feuilleter une intéressante sélection de mangas et d'albums autour des yokei, dont je cite l'un des grands maîtres, le mangaka Shigeru Mizuki. Et, modestement, en néophyte, je peux conseiller l'auteur Ryûnosuke Akutagawa, son Rashômon ( et autres contes ) est disponible en folio 2euros.

- Un excellent article sur les contes de fantômes japonais ICI ( qui raconte l'histoire de Oiwa, notamment : Yotsuda Kaidam ).

.

Il est possible que cet article ouvre une saison nippone sur le blog :)

Hokusai okiku

- Okiku - Katsushika Hokusai - ( 1831 )

*

Commentaires (21)

1. Alys (site web) 02/07/2018

J'y suis allée et j'ai beaucoup aimé. J'ai même acheté un magazine qui lui était consacré afin de me rafraîchir la mémoire. :) Par contre, il y avait beaucoup de monde, et quand nous avons fini la visite en début d'après-midi nous avons vu qu'il y avait une queue de folie pour y entrer!

2. Marilyne 02/07/2018

@ Alys : je ne suis pas étonnée, que tu aies aimé et qu'il y ai eu tant de monde. Avec Fiston, nous y sommes allés en mai, nous n'étions pas seuls mais ça allait. Il a adoré, il a mis 10/10 quand on nous a fait remplir un questionnaire en sortant :)

3. maggie (site web) 02/07/2018

Génial ! Une saison nippone ? Je commence à découvrir la littérature japonaise ! Je prendrais bien note des livres alors ! J'avais hésité entre cette expo et delacroix mais je n'étais pas seule donc on a fait delacroix... Ca m'aurait bien intéressé surtout quand je voix le travail de scénographie !!!

4. Niki 02/07/2018

Que voilà une exposition très intéressante et un beau billet qui nous la propose

5. Marilyne 02/07/2018

@ Maggie : et je n'ai pas vu l'expo Delacroix ;-) . Pour la littérature japonaise, je ne suis pas spécialiste mais j'y reviens régulièrement depuis que je l'ai découverte. J'aime particulièrement Kawabata. Sinon, j'ai chroniqué quelques lectures ( onglet Lecture sous la bannière, littérature asiatique ), Y.Inoue, Kenzaburo Oe ( mais évidemment je ne chronique pas toujours ^-^ )

6. Marilyne 02/07/2018

@ Niki : merci. Fascinante cette exposition, très riche et ludique. Et puis ce fut pour moi l'occasion d'amener fiston au musée du Quai Branly :) . Sinon, j'ai pensé à toi, le week end dernier, nous sommes allés voir une expo temporaire au Jardin des plantes, un grand véritable squelette de T Rex, une dame, Trix de son petit nom ... ;-)

7. yuko (site web) 03/07/2018

J'aimerais beaucoup voir cette expo qui me tente vraiment beaucoup (quelle bonne idée de la part des organisateurs) et te remercie pour ton retour passionnant !
Génial une saison nippone sur le blog ^^

8. sentinelle (site web) 03/07/2018

Cette expo me semble tout simplement passionnante, je regrette de ne pas pouvoir me déplacer pour la voir. Une saison nippone ? Cela m'intéresse beaucoup ! Tu vas proposer des titres ? Des LC ? Je suis partante, en tout cas.

9. Marilyne 03/07/2018

@ Yuko : merci. Pour la saison nippone, ce sera au rythme estival :)

@ Sentinelle : cette saison nippone, c'est un projet et un constat : j'ai voulu me préparer une petite pile estivale et j'ai " retrouvé " des titres japonais toujours pas lus sur mes étagères.. . Qui ont réveillé mon envie de découvrir aussi et enfin Mishima ( et éventuellement Yoko Ogawa ), de relire Kenzaburo Oe et Tanizaki. J'ai peu chroniqué mes précédentes lectures japonaises. Et pour faire bonne mesure, j'ai craqué pour deux romans contemporains ;). C'est un projet personnel, sans contrainte, au fil de l'envie ( et de la dispo pour chroniquer ). Si une LC te tente, avec plaisir :)

10. Jerome (site web) 03/07/2018

Si je peux me permettre donner un conseil livresque sur le sujet je recommande chaudement la lecture de l'incontournable Pou Song Ling dont les contes écrits au 17ème siècle regorgent de fantômes. Mes trois recueil préférés de ce grand monsieur des lettres chinoises sont "Les Contes étranges du cabinet Léao", "Le Studio des loisirs" et
"Chroniques de l'étrange" (tous chez Picquier).

11. sentinelle (site web) 03/07/2018

Si tu as une petite liste à disposition (titres, auteurs), je piocherai dedans et suis donc partante pour une LC :)

12. Sandrine (site web) 04/07/2018

J'avais entendu parler de cette expo à "Mauvais genres", tout à fait pour moi, reste plus qu'à se bouger jusque Paris...
Toujours pas de flux RSS sur ton blog, dommage, c'est beaucoup plus pratique pour le suivre :-(

13. Marilyne 04/07/2018

@ Jérôme : tes conseils livresques sont bienvenus, merci. En contes chinois, j'ai encore sur les étagères un recueil de Ji Yun ( XVIII ème ), je prends note de l'incontournable pour une saison chinoise.

14. Marilyne 04/07/2018

@ Sentinelle : voici de la petite liste
- Inoué Yasushi ( " rêve de Russie " )
- Ôé Kenzaburo ( " Une existence tranquille " - " Adieu, mon livre " )
- S.Endo ( " Silence " )
- A.Yoshimura ( " Le convoi de l'eau " - " L'arc-en-ciel blanc ")
- Mishima ( " La mort en été " )
Bon, je ne lirai pas tout ( parce qu'il y aura sûrement d'autres tentations ^-^ ) . Choisis. Tu peux aussi choisir un auteur et prendre un autre titre, j'aime bien aussi la formule LC auteur.
Pour les dates, dis-moi, ce sera plus facile pour moi en août.

15. Marilyne 04/07/2018

@ Sandrine : oui, je pense que cette expo te plairait autant qu'elle t'intéresserait.
Si pour le flux, le lien est inscrit dans la colonne de gauche ( sinon, il y a la newsletter, tu ne seras pas noyée de mail, je ne publie pas tant que ça ;) )

16. sentinelle (site web) 04/07/2018

Ta liste est très intéressante. A priori, je commencerai avec Silence de Shûsaku Endô mais je ne l'ai pas à disposition en ce moment. Août me convient également. J'ai regardé ma PAL et j'ai trouvé quelques auteurs :

Akutagawa, Ryūnosuke : Une vague inquiétude, La magicienne, Rashômon et autres contes, La Vie d'un idiot et autres nouvelles, Jambes de cheval
Hachiya, Michihiko : Journal d'Hiroshima : 6 août-30 septembre 1945
Higashino, Keigo : La lumière de la nuit, La prophétie de l'abeille, L'équation en plein été
Kawakami, Mieko : Seins et oeufs
Keiichirô, Hirano : Conte de la première lune
Murakami, Haruki : Des hommes sans femmes
Oé, Kenzaburo :Le Jeu du siècle, Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants
Ogawa, Yôko : Petits oiseaux, Jeune fille à l'ouvrage, Cristallisation secrète, Amours en marge, Les tendres plaintes
Yokoyama, Hideo : Six-Quatre

17. Marilyne 04/07/2018

@ Sentinelle : génial, notre choix s'élargit :) J'ai lu Rashomon, je peux prévoir une chronique si tu veux. Celui que tu veux pour K.Oe, nous nous compléterons., pareil pour Ogawa ( pas le livre mais j'avais noté Tendres plaintes ). Et j'envisage très sérieusement de m'offrir Six-quatre, il me tente depuis sa parution !
Merci de me motiver pour Silence ( je ne suis pas allée voir le film sous le prétexte que je n'avais pas encore lu le livre... pfff )

18. Lilly (site web) 04/07/2018

Je crois qu'on m'en a parlé, mais ton billet me donne vraiment envie de m'y rendre ! J'ai peut-être une possibilité la semaine prochaine en plus...

19. Annie (site web) 05/07/2018

Une exposition bien originale, qui me fait regretter d'être aussi loin ! J'apprécie beaucoup "le spectre d'Oiwa",à l'air si accablé. Ce n'est pas toujours drôle la vie de fantôme...

20. Marilyne 05/07/2018

@ Lili : ah, j'espère que tu auras cette opportunité !

@ Annie : Nous nous retrouvons une nouvelle fois : cette estampe m'a interpellée, je suis partie avec une reproduction.

21. Sandrine (site web) 10/07/2018

Ça marche, merci !

Ajouter un commentaire