100 sculptures animalières

Sculpture 227x300

Jusqu’au 28 octobre 2012, le musée des Années Trente de Boulogne-Billancourt ( 92 ) présente une exposition de sculptures animalières du début du siècle à nos jours, mettant en évidence l’évolution des styles de cet art avec les œuvres de grès, granit, plâtre, marbre, bronze, de plus d’une soixantaine d’artistes.

Le bestiaire se découvre en quatre périodes.

Le début du siècle se caractérise par un regard réaliste, des portraits naturalistes. Les artistes fréquentent le Muséum d’Histoire Naturelle et la ménagerie du Jardin des Plantes, observent les animaux, étudient leur anatomie, leurs comportements, les attitudes, décomposent les mouvements.

Chimpanz

- Jacques Nam - Chimpanzé marchant - 1922-1930

La matière utilisée pour la sculpture témoigne des caractéristiques de l’animal, en décrit l’apparence et le tempérament comme pour cette impressionnante tête de cobra en marbre.

Cobra 201x300

- Marcel Prost - Tête de cobra - 1934

L’artiste Marcel Prost » … se joue des veines colorées de la pierre qui imitent la peau écailleuse du reptile.»

Les sculptures de cette période témoignent aussi d’une époque… comme ce Toomaï des éléphants ( un toomaï est le nom d’un conducteur d’éléphants )inspiré par l’illustration de couverture de la première édition du roman de R.Kipling Le livre de la jungle.

– Roger Godchaux – Toomaï des éléphants -

La seconde période dévoile des sculptures stylisées, des surfaces polies, des lignes épurées, le profil de l’animal plus graphique, ses caractéristiques physiques et comportementales comme synthétisées, dessinées d’un trait lisse et dynamique. L’artiste François Pompon est considéré comme le représentant de ce courant artistique.

P9060010 300x225

- Foulque et poule d’eau – François Pompon – Bronze -

La troisième période est celle de  » l’animal prétexte « , celle durant laquelle les artiste créent sans s’imposer de contraintes réalistes et renouvellent les représentations. Ils expérimentent les techniques, les matériaux, les formes d’expressions, tendent vers l’abstraction; période que complète le quatrième espace ouvert à l’art contemporain.

De cette troisième période, on admire L’oiseau d’or de Ossip Zadkine ( 1924 ), Le chat d’Alexandre Calder ( 1944 ), La chouette en colère de P.Picasso ( 1951 )

Chouette 251x300

– La chouette en colère – P.Picasso – 1951 -

On s’attarde devant cet  » âne et son ombre  » réalisé en plâtre polychrome par Jean Laubert-Rucki, sculpteur lié aux artistes de Montparnasse ( Modigliani, Soutine )…

– Âne et son ombre – Jean Laubert-Rucki – 1938

… comme on revient devant cet Urano de bronze sculpté par Pablo Gargallo, utilisant les vides et les courbes pour suggérer les volumes.

Urano2 300x225

– Urano – Pablo Gargallo – 1933

.

- M-A30 – Musée des Années Trente – Espace Landowski – 28 avenue André-Morizet 92100 Boulogne-Billancourt –

***

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau