De l'incunable au livre d'artiste

« Le livre sous toutes ses coutures « 

C’est l’exposition proposée par le musée des lettres et  manuscrits à Paris.

Une salle d’exposition pour six siècles d’art du livre qui présente un parcours chronologique dense, riche d’ouvrages précieux. C’est l’histoire de l’objet livre depuis la diffusion de l’imprimerie à travers l’Europe durant la seconde moitié du XVème siècle jusqu’à l’époque contemporaine.

De siècles en siècles, de merveilles en merveilles, on s’attarde devant les vitrines. La collection est impressionnante, fascinante. On y découvre des exemplaires des premiers livres imprimés ( les incunables ), enluminés, illustrés, des chroniques, des fresques historiques et romans du Moyen-Age,  des ouvrages religieux comme ces livres d’Heures

Livresheures 1024x851

On y admire les éditions de nos grands classiques, des grand formats du XVIIIème, un volume des Fables de la Fontaine illustré par J.B Oudry, une pièce de Molière illustrée par François Boucher, une édition originale de Notre Dame de Paris de V.Hugo pour le XIXème.

Fables1 1024x778

.

Moli

.

Cette exposition, c’est l’histoire de l’illustration, l’histoire de ces artistes qui, dès le XVIIIème, signent des pages magnifiques. Ces noms de peintres renommés rappellent que l’illustration est un art – peinture mais aussi dessin à l’encre, colorisation, gravures sur bois, sur cuivre, lithographie – et rappellent l’espace, la place de l’iconographie dans le livre.

Cette exposition, c’est aussi l’art de la reliure, son évolution qui n’est pas que technique.  Ce sont les décors, les motifs des couvertures, les matières qui racontent leur siècle : titre orné, portrait d’auteur, vignettes, motifs polychromes, reliefs, cuirs en mosaïques, plaques de laiton aux coins, fermoirs métalliques jusqu’aux reliures inspirées par l’Art Nouveau. Une vitrine présente les papiers marbrés et décorés, apparus au XVIème, réalisés par les graveurs, qui étaient utilisés pour les gardes des livres, tandis que sur le dessus de cette vitrine différentes peaux sont à disposition pour les apprécier au toucher.

Cette exposition, c’est également l’histoire de la vocation de diffusion des connaissances et des idées par le livre avec l’édition originale d’un tome de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, des ouvrages de récits de voyages du XVIIIème dont une autre édition originale, celle de la traduction française du Voyage à l’océan Pacifique de James Cook imprimée en 1785 ( plus de 80 planches illustrées dont vingt cartes pour cette édition ), ouvrages précédés de l’apparition de la cartographie, notamment maritime, au XVIIème avec cet atlas en couleur peint sur parchemin de la Méditerranée et de ses principales îles somptueusement embelli de motifs floraux, de blasons et roses de vents.

Atlas1 1024x768

Puis, ce sont les livres d’artistes, expressions artistiques qui mêlent encore à plaisir les images et les mots, des lithographies de Bonnard sur les poèmes de Verlaine, Matisse sur la poésie de Tzara, des gravures de Raoul Dufy sur Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée d’Apollinaire, les pages de Miro…

Miro1 1024x689

Et des livres en œuvres d’art avec des reliures contemporaines en effets d’optique et de matières.

Cette exposition, c’est un trésor, un trésor qui offre dès les premiers regards quelques manuscrits d’exception comme un volume du XVème en écriture cursive gothique, enluminé, illustré par Maître de Wavrin, de Tristan et Yseult.

.

- Musée des lettres et manuscrits -

De l’incunable au livre d’artiste, six siècles d’art du livre

jusqu’au 20 janvier 2013

- 222, boulevard Saint-Germain 75007 Paris – Le site ICI -

***

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau