Paris libéré

   - Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé

Affiche paris libere carnavalet 6   

une exposition temporaire du musée Carnavalet,

musée de l’histoire de Paris.

.

Une rétrospective dense, à la façon d’un reportage, que cette exposition de photographies historiques.

La visite s’ouvre sur quelques photographies de Paris occupé ( avec des vues de Paris capitale touristique pour l’occupant… ) puis celles de la Libération de Paris, avec d’abord les grèves qui se généralisent puis, au jour le jour entre le 19 août à la fin du mois août 1944, presque heures par heures, quartiers par quartiers avec un historique détaillé des évènements ( actions des différents groupes de résistance, actions militaires et politiques ), des scènes de rues, barricades, volontaires de la Croix Rouge, arrestations d’officiers et de soldats allemands, arrivée de la 2èmeDB, la signature de la reddition par le général Von Choltitz jusqu’au discours du général de Gaulle.

8 8

- Pierre Jahan - Montrouge, avenue de la République - 22/08/1944 -

.

J’y ai retrouvé des photographies célèbres ainsi que des photographes reconnus tels Robert Doisneau et Henri Cartier-Bresson. Pas seulement. La variété est de mise, chacun ayant un angle mais aussi un arrondissement privilégié (notamment du fait de la difficulté des déplacements ). 

Ces photographies sont des photographies de presse. A cette exposition sont ainsi également présentés des films d’archives sur cette «  insurrection urbaine » et des pages de journaux clandestins, avec justement certaines de ces photographies, distribués ouvertement durant cette semaine, relatant les évènements au quotidien, appelant encore au combat.

10 7

- Jean Séeberger - DCA américaine, place de Varsovie - 28/08/1944 -

.

Ce qui fait aussi tout l’intérêt du projet de cette exposition, c’est que le parcours est accompagné de citations et réflexions d’historiens et de philosophes sur l’interprétation de l’Histoire, son influence dans l’inconscient et le conscient collectif. 

Cette exposition, dont le titre prend alors pleinement sens – « libéré, photographié, exposé » - répond à une première exposition de la Libération de Paris présentée dès la fin de l’année 1944.  Inaugurée à la date symbolique du 11 novembre par le directeur du musée Carnavalet François Bouchet, résistant, elle avait sans doute pour but de contrer immédiatement les images de propagande des années d’occupation. Les photographies datant de cette première exposition sont signalées par un logo. En 2014, y ont été ajoutées celles qui avaient été écartées et de nouvelles acquisitions.

Ces photographies sont les supports d’une vision officielle de la Libération de Paris. L’orientation par l’image y est pointée : pas de représentation de  soldats «  non blancs de peau », ni Sénégalais pour les troupes françaises, ni Afro-américains pour les troupes américaines ; des portraits rassurants des FFI, combattants bien équipés et armés alors que c’était loin d’être le cas, les armes ont été prises peu à peu lors des combats aux soldats allemands ; pas de scènes de vindictes populaires ( sur les prisonniers allemands, les femmes tondues ) au profit de l’humanisme des engagés de la Croix Rouge, des clichés  du « soulèvement libérateur » privilégiant la mobilisation et la solidarité de la population en soutien aux FFI et à la 2èmeDB ( civils, hommes, femmes et enfants ), l’héroïsme du peuple de Paris qui se libère.

« Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré ! »

5 10

 - René Zuber - Anita d'Almeda, soins aux blessés - 21/08/1944 -

.

- Le site du musée Carnavalet ICI – 

- Une exposition commémorative plein air actuellement sur les murs de la mairie du IVème :  1945 – 2015 : libération des camps nazis. De belles photographies des retours et accueils des survivants complétées par des explications sur les conditions et organisations de ces retours. Cette exposition ( en partenariat avec le Memorial de la Shoah ) est visible en ligne ICI ( site paris.fr )

*

 
Commentaires (2)

1. Aifelle (site web) 27/01/2015

J'avais lu un article sur l'expo du musée Carnavalet. Merci de parler de celle de la mairie du IVe, complètement dans l'actualité.

2. Marilyne 27/01/2015

Celle sur la commémoration de la libération des camps nazis est aussi sur les murs extérieurs du Memorial de la Shoah ( qui a fourni la majorité des clichés )

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau