haïku, mon nounours – Gilles Brulet & Chiaki Miyamoto

74314893 p

Un poète français et une illustratrice japonaise mettent en scène des épisodes de la vie d’un nounours dans l’esprit du haïku, évoquant l’univers drôle et émouvant de l’enfance.

- Edition L’iroli -

- Album bilingue français-japonais – Traduction en japonais Masashi Tsuchiya -

- Avec le soutien de la Fondation franco-japonaise Sasakawa -

Au Salon du livre de Paris 2012, j’ai eu la chance d’échanger avec l’auteure et éditrice Isabel Asunsolo, de découvrir ainsi les éditions L’iroli qui publient un premier album jeunesse.

Les éditions L’iroli, spécialisées dans la diffusion du haïku, publient des livres poétiques, des ouvrages bilingues, du haïbun ( micronouvelle inspirée du haïku )

Cet album jeunesse est tout simplement magnifique, une douceur, une beauté, une fantaisie et une magie d’enfance dans l’esprit du poème court japonais qui dit tout en quelques mots, quelques images; en évocations. 

Ce nounours bleu, c’est le doudou, celui avec lequel on partage tout, les petites peurs, les grandes joies, les rêves et l’imagination, toutes les émotions. Ces pages, ce sont les moments, les saisons et les sentiments d’une fillette à travers cette relation si particulière, si entière, le quotidien de l’enfant, affectif et effectif.

J’ai écris tout simplement magnifique car simplicité est bien le terme qui définit cet album. Et je rappelle toujours, concernant ces ouvrages pour les petits, que simplicité ne signifie pas simpliste, bien au contraire. Cette simplicité, c’est sincérité et vérité lorsque on a l’âge de se passer de grandes phrases.

pour me protéger

mon nounours

dort les yeux ouverts

Haïku, mon nounours, c’est la délicatesse et la saveur des mots, la tendresse des images joyeuses aussi fraîches que chaleureuses sur cet espace blanc ouvert… Et, comme dans le haïku, l’émotion intime suggérée que reconnaîtra le petit lecteur. Cet album, c’est un merveilleux câlin, une complicité qui n’est pas absolument détachée du monde, au contraire, il le raconte ce monde du petit au petit. 

quelques gouttes

du parfum de maman

dans le cou de mon nounours

Et le plaisir de la qualité matérielle et graphique de cet album : un format idéal ( 19 x 23 cm ), une couverture cartonnée, des pages épaisses, les textes et illustrations parfaitement visuelles. Une invitation à la lecture, à une lecture vivante.

 

.

 

- Je vous invite à lire l’article sur cet ouvrage dans lequel l’éditrice explique la naissance de cet album ICI -

 

- L’association francophone de haïku ICI -

*

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau