Kraa – Benoît Sokal

 

Tome 1 : La vallée perdue

- Casterman -

Du bel album. Il raconte une histoire de prédateurs, une beauté et une violence.

Début du XXème siècle. Une région encore sauvage entre l’Alaska et la Sibérie est colonisée par des hommes ambitieux, décidés à exploiter les sols de  » ce nouvel eldorado « . Une ville se bâtit autour d’un projet de barrage hydro-électrique qui va noyer cette vallée. En hauteur, sur ces terres isolées, vit une petite communauté indienne à laquelle appartient le jeune adolescent Yuma. Un farouche aigle noir vient de naître. Tous deux découvrent cette nature et cette vie, menacée. Entre eux, un lien se crée. Yuma accompagne l’aiglon dans son apprentissage, développe un don chamanique, entrant en communion, en communication avec lui. Lorsque attaqué, gravement blessé, l’adolescent revient miraculeusement de la mort, il est amnésique et s’affirme la réincarnation de Kraa, l’aigle, le chasseur, qui le rejoint. Leurs instincts ancestraux se mêlent, tous deux survivants d’un monde en péril. C’est une histoire de colère et de vengeance.

Les planches sont superbes, des aquarelles aux tons de terre - toute une palette d’ocres, de verts et de gris - sur lesquelles se détachent le rouge sang, celui du costume de Yuma; des planches de scènes d’action fouillées aux nombreux personnages qui ne négligent pas l’environnement. Dans les cartouches, Sokal donne voix à l’aigle, l’effet est saisissant.

 

- Le second tome L’ombre de l’aigle est paru en janvier 2012 -

 

- Une bande annonce du premier tome ICI -

*

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau