La lune est blanche - François & Emmanuel Lepage

 

Lune blanche

- Futuropolis 2014 -

En 2011, l'Institut polaire français invite François et Emmanuel Lepage à rendre compte, dans un livre mêlant bande dessinée et photos, d'une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d'Urville, en Terre-Adélie. En outre, il leur propose de participer comme chauffeurs, au raid de ravitaillement de la base Concordia, située au coeur du continent antarctique, à 1200 km de Dumont d'Urville. Le Raid, comme on l'appelle, est LA grande aventure polaire.

- Récit, dessin & couleur : Emmanuel Lepage. Photographies & Lettres à Marile : François Lepage -

.

Voyage aux îles de la Désolation d'Emmanuel Lepage ( 2011 ) est l'un des plus beaux albums de voyage qu'il m'ait été donné de lire. La lune est blanche s'inscrit à la suite, dans le même esprit de découverte, de reportage, de talent graphique sur plus de 250 pages. Et encore plus prenant que Voyage aux îles de la Désolation, entre roman d'aventure et carnet de voyage. Cet album relate le périple des préparatifs jusqu'au Raid avec la longue traversée en bateau avant d'atteindre la base de l'Antarctique, tous les imprévus et les épreuves dus aux conditions climatiques; aventures et mésaventures sur plus d'une année - " l'attente, l'impossibilité de projeter à long terme, les changements permanents... telle semble être la loi de l'Antarctique. "

Talent et richesse graphiques car, comme indiqué en quatrième de couverture, cet album mêle dessins, aquarelles, photographies. Emmanuel Lepage utilise les tons en guise d'atmosphère. Le récit se raconte sur des pages d'inspiration noir& blanc en dégradés contrastés de tons gris parfois relevées d'une touche de couleur. Le crayon ou le pinceau est toujours précis même en esquisse des décors, de l'environnement, attaché aux portraits. Les aquarelles sont offertes aux paysages tandis que les photographies rythment le voyage; aquarelles et photographies souvent en pleine double page. Et c'est toute la palette de cet univers de blancs, le sixième continent. Les bleus, tous les reflets de lumière inattendus sur la glace, du jaune à l'indigo.

Le texte est extrêmement précis quant à cette mission, aux missions sur l'Antarctique. Emmanuel Lepage explique toutes les recherches scientifiques qui s'effectuent en Antarctique, toutes les sciences qui s'y croisent, les moyens, les compétences et l'investissement nécessaires, la réalité, quotidienne, technique, logistique, de ces missions; la vie des " hivernants " - " Cette communauté du savoir, qui a conscience de la complexité du monde... et de sa fragilité... "

Cet album, au-delà de l'aventure personnelle, c'est le tableau de toutes ces personnes des missions et la fresque de ce sixième continent. Sur des pages sépia, Emmanuel Lepage relate son histoire, sa conquête, les enjeux et l'imaginaire " du monde des glaces "; l'histoire des découvreurs et des explorateurs de la Terra Australis. 

On y retrouve le premier album, évoqué dès les premières pages, son intuition : " L'histoire de ces terres lointaines était avant tout une aventure humaine. ". Si Voyage aux îles de la Désolation apparaît ainsi dans ce second album, c'est qu'il fut l'ouvrage par lequel Emmanuel Lepage a reçu cette proposition d'aller jusqu'à la base française en Terre-Adélie et de participer au Raid; ce Raid qui entraîne les deux frères plus loin encore que leur imagination - " Le silence se fait, l'air pénètre dans mes narines comme une lame. Une ligne à peine arquée fend mon regard. J'ai quitté la terre. Je marche sur une autre planète. Je suis sur la lune... et elle est blanche. "

Avec cet album, on en apprend beaucoup sur l'Antarctique, sur ce qui s'y déroule actuellement, sur les programmes scientifiques et les équipes, tous " les différents corps de métier ". Les dernières pages ne sont pas celles d'une BD. Parvenus à la base franco-italienne de Concordia "au coeur du continent, sur l'Inlandiss ", Emmanuel et François Lepage nous livrent un documentaire sur la vie sur celle-ci et son rôle.

" J'aimerai vraiment que tu puisses parler d'un maximum de choses. Faire connaître à un public plus large et différent nos missions et nos recherches, voilà ce qui serait bien. " - Yves, directeur de l'Institut Polaire.

Mission accomplie. Et en véritable carnet de voyage, Emmanuel et François Lepage partagent leurs émotions, leurs angoisses et leur émerveillement. C'est aussi toute la réussite de cet album, le sérieux réalisme et la force de la fascination, de l'exceptionnel.

" Marile,

nous glissons sans bruit sur le miroir d'une autre réalité, accrochés au bastingage comme à un rêve, sidérés, immobiles dans la beauté des choses. Les icebergs sont comme les dômes d'une ville engloutie. On vient de nous tendre la clef d'un monde inaccessible et lointain. D'une nature gigantesque et confidentielle. "

Car ce récit de voyage, c'est également l'histoire de deux frères et celle d'un grand rêve de deux enfants.

.

Lunelepage

.

 Lunelepage2

 

.

- L'Antarctique au Bar à BD avec Mo' -

*

Commentaires (16)

1. moka (site web) 10/11/2014

Une BD que je tiens absolument à lire. Lepage est brillant et son travail ne cesse de me fasciner.

2. Mo (site web) 10/11/2014

Magnifique album, je suis bien d'accord.
Surprise par la présence de ces "lettres à Marile" : belles, tendres, descriptives, spontanées, généreuses... renforçant d'autant l'impression que ces frères ont vécu l'aventure de leur vie
Merci pour la compagnie ;)

3. Kathel (site web) 10/11/2014

Il faut vraiment que je découvre ces BD, je devrais adorer !

4. jérôme (site web) 10/11/2014

J'avais trouvé "Voyage aux îles de la désolation" un peu trop "scientifique" à mon goût et j'avais eu beaucoup de mal à m'intéresser au propos. Du coup je freine des quatre fers devant celui-ci mais le trait de Lepage me fascine tellement que je pourrais finir par craquer.

5. Anne (site web) 10/11/2014

Je le lirai certainement un jour !

6. saxaoul (site web) 10/11/2014

J'ai beaucoup aimé "Voyage aux iles de la Désolation" et aussi "Un printemps à Tchernobyl". Celui-ci me tente beaucoup. C'est entre le carnet de voyage et la BD documentaire, ce que fait Lepage.

7. Aifelle (site web) 11/11/2014

J'ai beaucoup apprécié "printemps à Tchernobyl", il faut que je pense à réserver les autres à la bibliothèque. C'est le genre de dessin qui me séduit vraiment.

8. Marilyne 11/11/2014

@ Moka : je comprends ça ! J'ai découvert Emmanuel lepage avec " Muchacho " mais c'est avec " Voyage aux îles de la Désolation " qu'il m'a embarquée ! Tu as un beau cadeau à te faire :)

@ Mo' : avec plaisir ( " faut se tenir chaud " ;) ). Ces lettres m'ont surprises aussi et j'ai apprécié, elles se s'imposent pas dans la lecture, ajoutent cette touche personnelle et donnent présence aux deux voix.

@ Kathel : c'est certain ! mais à lire dans l'ordre si tu souhaites lire les deux, la seconde étant plus " dense " avec des rappels à la première. Comme le signale Mo', on perçoit aussi tout le voyage graphique et narratif ( pas au sens talent, au sens conception de la BD et richesse du récit ) depuis la première.

9. Marilyne 11/11/2014

@ Jérôme : je vois, cet aspect scientifique. Tu vas le retrouver, plus aspect " technique ", les explications sur les enjeux des travaux qu'effectuent les scientifiques et à travers toute la logistique. Mais cela nourrit vraiment le récit, je veux dire, c'est aussi ce récit là, ce reportage-documentaire, avant " l'aventure " du Raid. Pour ma part, c'est aussi ce que j'attendais. D'autant que Emmanuel Lepage va plus loin en racontant toute l'histoire de la " conquête " du continent, ces pages m'ont passionnée, et elles sont très belles :)

@ Anne : prépare-toi pour un grand voyage !

@ Saxaoul : oui, exactement ( sauf dans l'une de ses premières BD, " Muchacho " )

@ Aifelle : alors commence par réserver "Voyage aux îles de la Désolation " pour le plaisir des yeux :). Celui-ci vient de paraître, il y a le temps, ça se prépare un tel périple... ( même si je n'ai pas pu attendre ^^ )

10. Noukette (site web) 13/11/2014

Je ne peux que me précipiter...! Voyage aux îles de la désolation m'avait mis une méga claque alors...

11. keisha 15/11/2014

Hola, mais je veux absolument le lire (je découvre, quoi... ^_^)

12. Marilyne 16/11/2014

@ Noukette : alors là, prépare-toi à être décoiffée... ( mais n'oublie pas ton bonnet :))

@ Keisha : ben oui, quoi, c'est l'esprit découverte, et je crois que tu as besoin et mérité de prendre l'air du large ;)

13. Midola (site web) 18/11/2014

J'ai moi aussi beaucoup aimer Voyage aux îles de la Désolation (mais comment pourrait-on ne pas aimer ?!), je ne peux qu'ajouter ce titre à la liste du Père Noël !

14. Marilyne 21/11/2014

Un beau et grand voyage dans la hotte :)

15. Marita 22/11/2014

Bon, j'hésitais à l'offrir pour Noël, mais au vu de l'enthousiasme général, je crois que je vais craquer. Je ne sais pas encore à qui je vais l'offrir, mais je vais bien trouver !

16. Marilyne 23/11/2014

C'est vrai que c'est l'album parfait à offrir :-)

Ajouter un commentaire