Légendes de la Garde ( Hiver 1152 ) – David Petersen

 61268bt0oyl

En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l’existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d’améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.

- Gallimard – Hors-Série BD -

- Titre original Mouse Guard -

Ce bel album carré découpé en six chapitres comme autant d’épisodes ( ce qui fut le cas pour la publication originale ) dévoile l’univers d’un conte de veillée.

Il relate les aventures d’un détachement de cinq membres de la Garde parti en mission, malgré les pièges de l’hiver – neige et tempêtes, prédateurs affamés -, vers les cités souris voisines pour rapporter vivres et médicaments ainsi qu’une promesse d’alliance. Une guerre destructrice a laissé les Territoires – présentés en intérieur de couverture – démunis.

Dans une atmosphère médiévale et glaciale, nous suivons le groupe dont les personnalités se dévoilent au fil des péripéties qui les séparent. Trahisons et combats, doyen et disciple, arme mythique…Accompagnant cet esprit de légendes transmises au coin du feu, chacun des chapitres s’ouvre sur une strophe d’un poème épique du scribe Roibin de Lockhaven – ville de nos cinq compagnons -, texte qu’il serait tentant de lire à voix haute avant de raconter cette histoire. Mais pour cela, il faudrait lever les yeux des pages.

L’auteur américain, David Petersen, a étudié l’art de la gravure. Le graphique de cet album en témoigne : couleurs feutrées, tons crépusculaires, lignes précises, le trait réaliste, les planches relèvent du tableau s’attachant aux attitudes et à l’univers développé, impression visuelle compensée et servie par un découpage dynamique qui alterne pleine page et succession de vignettes. Peu de composition en mouvement malgré l’action omniprésente soutenue, pour ses grands moments de bravoure et d’émotions, par des scènes sans texte pour lesquelles l’image se suffit à elle-même.

En annexe de cet album, trois double-pages en guide illustré et détaillé des deux villes visitées, des métiers et costumes de cette population souris.

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau