LOVE le tigre - Frédéric Brrémaud & Federico Bertolucci

 Love tigre

"Jungle", ce mot qui vient du sanskrit évoque un espace naturel, brut, intact... Mais aussi un enfer où des animaux de toutes sortes cohabitent. Un enfer et un paradis...

- Etincelle - éditions Ankama -

Quel album !

Totalement muet, pas un mot, pas une lettre, une lecture complète par l'image. Et ce silence est parfait pour ce périple dans le monde sauvage.

La journée d'un tigre. La loi de la jungle. Nous suivons la piste, assistons aux chasses, à la lutte pour la survie mais le regard se pose aussi sur les expressions de l'amour en véritable témoin privilégié. C'est incroyable, le scénario, entre reportage animalier et récit d'aventures, parvient à dégager une réelle tension, j'ai envie d'écrire un suspense, dans cet univers où le prédateur peut devenir proie.

Il ne s'agit pas de scènes en épisodes, chaque évènement s'enchaîne, en entraîne un autre racontant le cycle de la vie. Chacune des rencontres, des poursuites, chacun des combats, nous permet de pénétrer un peu plus dans l'intimité de ce monde végétal, sa violence inéluctable, sa beauté, les yeux toujours aux aguets qui pourtant s'attardent. De nombreuses espèces s'y croisent, des insectes aux oiseaux, des escargots aux piranhas, des serpents et des singes, d'autres encore. Toutes interagissent.

L'illustration est magnifique, aussi artistique qu'impressionnante de réalisme par le soin et la finesse apportés au foisonnement végétal, aux postures animalières, aux sentiments qu'elles expriment. Les pages déploient toute une palette de jaunes et de verts  pour rendre les lumières filtrées par la densité de la végétation, la touffeur de la jungle. Le rythme du découpage BD, la variété des cadrages livrent des instantanés saisissants, des plans cinématographiques. Des planches sous l'orage m'ont soufflée.

Sans être passionnée du sujet, je suis franchement épatée. Le mot qui me vient à l'esprit pour conclure est PUISSANT.

- Scénario : Frédéric Brrémaud - Illustrations : Federico Bertolucci - Premier tome d'un diptyque -

Réponse de Frédéric Brrémaud à propos de ce titre Love :

" Love est une histoire violente, mais on y parle aussi d'amour. [...] Les bêtes forment un tout. Un tout universel, un ensemble suprême..."

Avertissement : album à ne pas offrir aux plus jeunes fans de grands fauves, ce récit peut sembler cruel et  effrayant, son final est agressif.

.

Lovet2

.

Love

*

Commentaires (1)

1. niki (site web) 23/01/2014

belles images - elles me font penser à certaines images dans des bouquins indiens, qui étaient à disposition du public lors de l'expo "le corps de l'inde"

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau