Brèves rencontres avec Che Guevara - Ben Fountain

Brevesfountain

- 10/18 -

- Traduit de l'américain par Michel Lederer -

.

Je n'ai pas lu le premier roman de Ben Fountain Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn ( paru en janvier 2013 - Albin Michel - si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me rappeler vos retours de lecture ), je lui ai préféré son recueil de nouvelles.

Ces nouvelles ont été précedemment publiées dans différents magazines avant d'être proposées en recueil; nouvelles écrites avant le roman que j'ai dévorées.

Les nouvelles sont noires face à une société de capitalisme mondialisé, de concessions ( dans tous les sens du terme ) et de complicités, complicités actives ou passives. D'une plume alerte et précise qui ne sacrifie rien à la verve narrative, des récits éloquents, dérangeants, une évidente maîtrise du genre pour raconter une histoire, " ... le cru et le cuit de la vie qui te tombent dessus sans rien du vernis contemporain. "

Huit nouvelles acides-amères qui mettent en scène des personnages américains, souvent hors de leurs frontières, " déplacés-décalés ", - trois fois Haïti, Colombie, Birmanie, Sierra Leone -, qui prennent le temps de planter là leur décor, qui se développent en profondeur.

" Entre trente et quarante ans, je suis souvent retourné à Haïti, convaincu d'avoir trouvé l'épicentre de la bêtise, du gaspillage et de l'horreur que subissait cet hémisphère ébranlé par l'arrivée de Christophe Colomb et des Espagnols. [...] Parfois, pendant mes visites, les discours du Che passaient sur la radiocassette. Au début, je m'étonnai, parce qu'elle ne comprenait pas plus les paroles que moi, mais ensuite, je me rendis compte que le son suffisait, que la tension, les guirlandes et les arabesques de l'espagnol du Che agissait sur elle comme une chanson sentimentale réaliste. C'était le disque qu'elle écoutait dans sa solitude, la musique qui exprimait les regrets, les vérités et les blessures que nous ne pouvions pas évoquer au cours de nos conversations normales. Ces secrets que nous cachons alors qu'ils ne sont pas tellement secrets. "

Les récits sont tout en ambiguité, malaises et absurde - pas de démonstration ni de caricatures - bien menés, bien rythmés, aux personnages et situations bien campés, sans conteste, sur cette variété de situations et de géographies qui ne dénature pas ce recueil; recueil qui se clôt par une échappée dans la Vienne du XIXème, troublante nouvelle relatant les manifestations antisémites, leur propagation, leur virulence, leur caractère politique, à travers la carrière d'une jeune pianiste, enfant virtuose à onze doigts. 

.

- Première publication 2008 dans la collection Terres d'Amérique aux éditions Albin Michel - Parution poche 10/18 en 2010 -

- Mois de la nouvelle avec Flo -

- De la Pile à Lire 2014 avec Antigone -

*

Commentaires (9)

1. Kathel (site web) 09/06/2014

Jamais lu encore, mais il sera au Festival America en septembre, je le lirais bien à cette occasion !

2. keisha 09/06/2014

je n'ai lu que son roman (et je recommande!) alors je signerais bien pour ses nouvelle.

3. Lili (site web) 09/06/2014

Ouh mais ça n'a pas l'air très amusant, dis donc !

4. Anne (site web) 09/06/2014

Je voudrais lire le roman, je ne savais pas qu'il y avait aussi des nouvelles !

5. Marilyne 09/06/2014

@ Kathel : ce sera peut-être l'occasion aussi pour moi de m'intéresser au roman. Je sens que le programme va être chargé à Festival America :)
@ Keisha : je prends bonne note de la recommandation. Je crois tu peux signer !
@ Lili : on ne peut pas dire ça, non, malgré la pointe d'ironie.
@ Anne : va-t-il falloir choisir ? ^^

6. Manu (site web) 11/06/2014

J'ai son roman dans ma PAL. C'est la première fois que j'entends parler de ses nouvelles. On peut dire que c'est un écrivain qu'il faut lire :-)

7. antigone (site web) 12/06/2014

Je ne connaissais pas du tout cet auteur ! Merci donc pour l'idée. Ton billet est ajouté. ;)

8. Flo (site web) 17/06/2014

Je ne sais que penser. Le début de ton article aurait tendance à me faire fuir quand la fin me titille. Ce n'est pas la première fois que tu me fais le coup ;)

9. Marilyne 21/06/2014

@ Manu : je ne peux pas dire le contraire... ( j'ai noté le roman maintenant, pfff ^^ )
@ Antigone : c'est géré, un mois je lis, un mois je chronique ;)
@ Flo : qu'est-ce qui te fait fuir dans le début ? Je crois que ce recueil pourrait t'intéresser.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau