Kosaku - Yasushi Inoué

51wy7vbuibl

- Traduit du japonais par Geneviève Momber-Sieffert -

Lire Yasushi Inoué dans un genre différent, après le recueil de nouvelles La mort, l'amour et les vagues.

Ce récit, c'est celui de Kôsaku, ce garçon de onze ans que l'on appelle Kôcha. Et ce récit, d'inspiration autobiographique, c'est celui du Japon rural au début du XXème siècle. Son histoire, c'est l'adieu à son pays d'enfance, son monde et le monde qui changent, ce qu'il percevra peu à peu au fil des pages.


Sur un peu plus d'une année, des scènes du quotidien de ce jeune garçon – qui prépare l'examen d'entrée au collège, préparant ainsi son départ et ses premières confrontations avec l'univers citadin – , de son village et des villageois, la grand-mère qui l'élève, les traditions, les évènements, les courts voyages un peu plus loin. Les découvertes aussi, les émotions nouvelles, un regard différent sur son univers de campagne et sur les adultes. Kôcha rencontrera sa propre violence, la difficulté d'exprimer ses sentiments, la colère et l'injustice, affective, sociale, les premiers goûts des moments de solitude, l'évidence troublante du temps qui s'écoule, d'un temps.


Yasushi Inouésigne cet adieu à l'enfance d'une plume fine et sensible, donnant véritablement vie au village, aux paysages, à l'époque, aux émotions, à chacun des personnages.

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau