Attente en automne - Charles Juliet

 

Attente automne

 
 
 

- Folio - 

.

Trois nouvelles dans ce recueil pour retrouver la plume de Charles Juliet avec trois histoires d'amour et de quête de soi, ou quand l'amour n'est possible que lorsque paraît enfin l'apaisement. Par cette plume, retrouver les émotions de la lecture de Dans la lumière des saisons, ce " mouvement d'approche et de repli ", les thèmes récurrents de l'écriture ( de l'expression par l'art ) et de la solitude, ce qu'elles prennent, ce qu'elles donnent, le thème de l'émerveillement et de la méditation féconde liée à la nature, aux regards en pause sur la nature.

J'y ai retrouvé le sombre - l'angoisse, le dégoût, le découragement, la mélancolie - et la lumière, cette aspiration à la lumière intérieure pour recevoir et aimer celle extérieure. Trois histoires d'amour et de désirs racontées par trois hommes, entre violence et velours.

Comme dans chaque recueil de nouvelles, tous les textes ne répondent pas à la sensibilité du lecteur. Le premier, éponyme, furent les retrouvailles avec la plume et les thèmes, le second - Maria - sera celui qui restera tant il m'a touchée, c'est peut-être pour cette raison que je n'ai pas apprécié le troisième qui m'a semblé convenu.

En attente de lire Lambeaux et les Journaux.

- Le billet de Keisha ( qui présente chacune des nouvelles )

- Mois de la nouvelle avec Flo -

- De la Pile à Lire avec Antigone -

 

Commentaires (12)

1. keisha (site web) 29/06/2014

J'ignore si les nouvelles sont ce que CJ écrit de mieux, mais de toute façon c'est de bon niveau et c'est intéressant de retrouver des thèmes ou un peu de sa vie

2. Marilyne 29/06/2014

Oui, je ne regrette pas cette lecture. Au contraire, elle m'a permis d'entrer un peu plus dans son univers, en douceur, avant les textes plus " majeurs ".

3. Anne (site web) 29/06/2014

"Entre violence et velours" comme c'est joliment dit ! C'est horrible, j'ai Lambeaux dans la bibli, me semble-t-il, donc déjà lu mais je n'en ai pas de souvenir... je devrais le relire !

4. Flo (site web) 29/06/2014

D'une certaine façon, je trouve ton approche de l'œuvre de Juliet intéressante (cf "en douceur" comme tu l'écris) mais c'est une chance que tu aimes le genre de la nouvelle car je ne sais pas si cela fonctionnerait avec tout le monde.

Je viens de relire mon billet (sur L.) et je confirme que la dernière nouvelle ne m'avait pas convaincue. En revanche, ma préférée est la première ;p

5. Flo 29/06/2014

Et je précise que tout ce que tu dis sur le "sombre" et l'aspiration à la lumière n'est que le reflet de ce que tu trouveras dans l'œuvre majeure de CJ. C'est en ce sens que je n'ai pas souhaité lire ses journaux dans l'ordre chronologique : j'avais besoin de lumière avant de revenir en arrière et de voir dans quelles ténèbres l'auteur s'était débattu.

6. Kathel (site web) 29/06/2014

Il est dans ma PAL... depuis... trop longtemps.

7. Marilyne 29/06/2014

@ Anne : nous pourrions le (re)lire ensemble.
@ Flo : si je te dis que je m'en doutais pour la première nouvelle... ^^. J'approche doucement, oui. Je pense lire " Lambeaux " maintenant, en fait, ne venir aux "Journaux" qu' après le fictionnel même si j'ai bien compris que les textes sont d'inspiration autobiographique ( je crois que ça me rassure pour la lecture des " Journaux " )
@ Kathel : ça arrive à des gens et à des livres très bien... :)

8. hélène (site web) 30/06/2014

un petit livre que j'aime lire et relire !

9. Aifelle (site web) 30/06/2014

J'ai fait l'inverse de Flo et pour cause, je lisais ses journaux au fur et à mesure de leur parution. Du coup, les derniers me paraissent nettement plus "faciles". J'ai lu la première partie de "dans la lumière des saisons" que j'ai trouvée .. éblouissante. Je me garde la suite précieusement, il ne faut pas tout dévorer d'un coup ;-)

10. Marilyne 30/06/2014

@ Hélène : jolie lecture à ce point... Je ne suis pas certaine qu'il me restera, je veux dire par rapport à " l'éblouissement " de Dans la lumière des saisons, pour reprendre le mot d'Aifelle.
@ Aifelle : je suis ravie que ce soit un temps de lecture si lumineux :) . Pour les Journaux, j'ai du mal à me dire que je ne vais pas les lire dans l'ordre chronologique. Pourtant je suis prévenue. Alors, je ne sais plus.

11. Aifelle (site web) 01/07/2014

Maryline, tu peux les prendre dans l'ordre chronologique, sans perdre de vue que c'est un homme qui a évolué et a trouvé l'apaisement. Quand je les lisais ce n'était pas certain du tout et j'avais assisté à une rencontre avec lui qui était tout de même très sombre. Il faisait mal.

12. Marilyne 01/07/2014

C'est juste, j'ai conscience du parcours, cela me semble un argument pour le suivre en respectant la chronologie. Effectivement, ma lecture sera très différente de la tienne ( je garde le souvenir de l'homme croisé au Salon du Livre cette année, je ne l'ai pas approché, trop peu lu, mais l'image est douce, et j'avais à l'esprit " Dans la lumière des saisons " )

Ajouter un commentaire