Eloge de la caresse - François Solesmes

Eloge de la caresse

- Libretto - Phébus -

Quand la langue de l'amour, si riche soit-elle, achoppe à l'inéffable, la main la supplée : une caresse savante en son cheminement, en ses modulations, revêt une éloquence, un pouvoir de suggestion que les mots ne possèdent pas toujours. Et son message est immédiat, universel.

Une centaine de pages de prose poétique célèbre le toucher des corps, le corps féminin, ses troubles et son plaisir. Les gestes, la geste de l'amour, avant l'étreinte, avant l'ultime caresse. " Toucher rejoint, dans l'inéluctable... ", le sens du toucher dans tous les sens des termes. Sensible.

Un récit en trois chapitres. Deux sur le même temps des amants, à deux voix en images d'eaux douces et marines, l'une masculine, domptant la pulsion première, l'instinct impérieux de la prise pour (dé)poser les mains - " D'une caresse coulée, retenue, suprêmement vigilante, seule, je peux attendre quelque intelligence du corps aimé [...]. D'elle seule, la révélation de l'instantané que prirent mes yeux " -; l'autre féminine, s'épanouissant sous la main de l'homme, dessinant et modelant, dévoilant et épousant son corps; pages splendides, vibrantes, écrites pourtant de la main de cet homme dans cet ouvrage dédié à cette femme.

" Rien que la main d'élection qui me fit, me confirme femme antique, originelle, comme plage au matin.[...] Et je m'étonne d'être si une et diverse en douceur - que son toucher exacerbe encore. "

Dans la troisième partie, François Solesmes rappelle la valeur de la caresse lorsque l'homme n'oublie pas que cette main ne sert pas qu'à prendre, ni saisir, ni ravir; caresse amoureuse bien plus que sexuelle; caresse qui rime avec tendresse, qui fait rimer intimité et unité. Incarnées. L'émerveillement nu de ce toucher pur.

.

L

- L'instant désiré - Fragonard -

.

- Demoiselle Mina vous présente un ouvrage qui étudie les liens entre érotisme et amour -

*

Commentaires (4)

1. jerome (site web) 30/12/2013

Que la caresse rime avec tendresse, c'est une évidence, non ? Tu vas me dire que ça rime aussi avec fesses mais cela rendrait ces pages beaucoup moins splendides et vibrantes.

2. Anne (site web) 30/12/2013

Jérôme, toujours aussi poétique... ;-)

3. Choco (site web) 30/12/2013

Voilà donc ce fameux ouvrage listé en tout bien tout honneur dans mes souhaits Price M. ^^ Il faudra bien que je me laisse aller un jour à cette caresse commerciale ! ;)

4. Marilyne 30/12/2013

@ Jérôme : La caresse avec tendresse des fesses est aussi joliment racontée sur ces pages...
@ Anne : certes ^^
@ Choco : je m'en vais donc partager cette caresse avec toi :)

Ajouter un commentaire