Point de lendemain - Vivant Denon

Denon

.

Ce court récit m'a été conseillé par Demoiselle Mina pour revenir à une lecture classique du XVIIIème libertin car, bien qu'ayant lu et relu Les Liaisons Dangereuses avec bonheur, je n'avais approché cette période et genre littéraires qu'avec Choderlos de Laclos.

" J'étais loin de m'attendre à tout ce que cette rencontre allait avoir de romanesque et d'extraordinaire. On va vite avec l'imagination des femmes. "

Et ce fut une lecture absolument délicieuse; le charme de cette légèreté raffinée de ton, ce style vif, élégant et mutin, cette atmosphère de fête galante. Ce récit est intitulé conte, un récit de nuit sur ce petit théâtre aristocratique du désir avec ses masques mondains de la décence sociale, son goût des échanges allusifs, suggestifs et tacites, l'esthétique de ses jardins et de ses alcôves sensuelles. Un conte d'amour libertin qui ne se pare pas de sentiments, c'est l'expression des désirs, des jeux des amours pour le plaisir; de l'impertinente comédie. Point de lendemain - " point de morale, je vous en conjure; vous manquez l'objet de votre emploi. Il faut m'amuser, me distraire, et non me prêcher."

Chut, pas un mot de(s) l'intrigue(s), entrez donc dans la danse galante. Demoiselle Mina vous invite à la lecture d'un ouvrage de Crébillon fils ainsi qu'à des rendez-vous thématiques libertins pour découvrir le libertinage et sa littérature.

.

L'image de couverture de ce livre est évidemment une peinture de Fragonard

Baiser

- Le baiser à la dérobée - 1766 -

" Si, d'un côté, on veut donner ce qu'on a laissé prendre,

on veut, de l'autre, recevoir ce qui fut dérobé "

*

Commentaires (8)

1. Mina (site web) 03/01/2014

Je suis très contente que cette première découverte libertine ait été si délicieuse (nous avons débuté nos articles par le même adjectif), tu l'as très bien transmise d'ailleurs (en respectant l'injonction : "Il faut m'amuser, me distraire, et non me prêcher." ;))

2. lounima (site web) 03/01/2014

Je veux lire "Les liaisons dangereuses" depuis... une éternité mais j'hésite toujours à me lancer.
Allez, cette année, j'ose !! :D

3. iloucat 03/01/2014

Voici un petit commentaire qui me donne bien envie de parcourir cet ouvrage.....Je vous souhaite une bonne année ,je vous remercie pour votre blog et les agréables moments qu'il dispense.Je suis vraiment contente de pouvoir enfin recevoir normalement votre newsletter

4. Anne (site web) 03/01/2014

Mais c'est que tu donnerais envie... ! ;-)

5. niki (site web) 03/01/2014

la peinture de fragonard est tellement adaptée à ces propos surle libertinage :)

6. Marilyne 03/01/2014

@ Mina : effectivement, pertinence de la citation ^^. Comme je te le disais, il me semblait regrettable de révéler les motifs et le " coup de théâtre " du récit, et, si une analyse aurait été très intéressante sur les codes et jeux de cette société, je ne suis pas la personne la mieux indiquée pour l'écrire...
Lecture de Crébillon fils, donc... ( voilà, ça commence, je prévois de lire des livres que je n'ai pas ! ;))

7. Marilyne 03/01/2014

@ Iloucat : c'est moi qui vous remercie pour vos mots ainsi que de me suivre dans ces méandres des pages web.
( agréable promenade que ce " conte ", Mme de T... est une charmante disciple de Mme de Merteuil )

8. Marilyne 03/01/2014

@ Lounima : je suis avec toi ! ( l'année dernière, tu as lu " Guerre et Paix ", tout est possible :-D )
@ Anne : c'est juste une petite tentation ^^
@ Niki : oui, j'adore :)

Ajouter un commentaire