Luna Caliente - Mempo Giardinelli

Luna

- Editions Métailié -

Sur les rives du fleuve Parana, au Nord de l'Argentine, dans l'atmosphère tendue de la dictature militaire, il fait une chaleur accablante et la pleine lune trouble Ramiro presque autant que l'attitude de la fille de son ami, une lolita de quatorze ans qui teste ses charmes sur lui.

Lune Chaude. Âme sensible s'abstenir. Ce récit est particulièrement pervers, pas seulement par son sujet mais également par sa trame, sa narration, son contexte, ça poisse, ça palpite, c'est oppressant d'angoisses, de chaleur et d'urgence. C'est un véritable abime.
Mempo Giardinelli met en scène, sur une écriture qui semble distanciée, les troubles et la folie dans lequel son personnage principal est pris lors de son retour, après des études universitaires parisiennes, dans un pays où l'on traque et on enrôle, ce sont des affaires d'ordre politique, d'intérêt national, c'est un processus où le véritable ennemi c'est la subversion, l'objectif est d'exterminer le terrorisme, pour instaurer une société nouvelle… le lecteur est littéralement cerné, serré de toutes parts, par le rythme, le suspense, englué dans les pensées de Ramiro entre dégoût et rage, dans les rouages abjects de la dictature.


Trois jours et trois nuits de décembre 1977. Argentine. Folies meurtrières.
« Ne vous imaginez surtout pas que nous sommes en France, docteur«


C'est toute la puissance, tout le dérangeant, de ce roman écrit en 1983 – du noir, du vrai – qui libère les monstres et les fantômes, de rendre toute cette dimension de violence humaine dans ce/du contexte des années d'horreur argentines.
C'est infernal, c'est excellent.

" Le policier s'approcha de sa fenêtre et regarda à l'intérieur du véhicule. Ramiro supposa que les deux autres étaient restés dans l'ombre et les tenaient en joue. Et le quatrième, qui conduisait, devait déjà avoir contacté le central. A tout moment pouvait surgir un blindé de l'armée. On lui avait décrit la vie dans le pays depuis deux ans comme ça. [...]

- Vous devriez faire plus attention, par les temps qui courent, et à une heure pareille, tout mouvement suspect du personnel civil peut entraîner ce genre d'opération."

.

- Mempo Giardinelli est également l'auteur du récit de voyage Fin de roman en Patagonie -

***

*

Ajouter un commentaire