Dernières nouvelles du bourbier – Alexandre Ikonnikov

Derni

 – Éditions Points -

- Traduit du russe par Antoine Volodine et de l’allemand par Dominique Petit -

« En fait, la prétendue âme russe se réduit à quatre composantes : la croix russe, la langue, la vodka et le bonheur dans la souffrance. »

Ce recueil de nouvelles se décline en thématiques – Russie, grande Russie; Voisins, voisins; Temps modernes, Village éternel; Histoires de vie; Dieu avec toi -, kaléidoscope de la Russie des années 90. Et c’est drôle.

Des récits très courts pour ce périple russe qui se mêle de tous les milieux et de tous les paysages; des scènes à la façon de chroniques, pas moins d’une quarantaine, du militaire à l’enfance, du rural à l’urbain, racontent cette Russie post-communiste. De la satire à la fable bien plus que du cynisme, le quotidien tragi-comique d’une société en pleine mutation entre produits de consommation occidentaux et kolkhozes.

Alexandre Ikonnikov nous invite en son pays, à rencontrer ses compatriotes en suivant son regard pénétrant, sans désenchantement, ni cri, ni ricanement. Sous le burlesque et l’absurde épique, la tendresse et le sourire. Et la vivacité de la plume sur ces portraits de l’après-soviet; le vif et le vivant.

***

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau