La femme d'un autre - F.Dostoïevski

Le femme autre

- Traduit du russe par Gustave Aucouturier -

Persuadé que sa femme le trompe, Ivan Andréiévitch est prêt à tout pour confondre l'infidèle. Il la suit et la guette pendant des heures, il l'espionne et ouvre son courrier à la recherche d'une preuve, il se cache et se ridiculise...

Le titre complet annonce le récit : un mari jaloux qui s'assume pas l'excès de sa jalousie, racontant qu'il est l'ami du mari suspicieux alors qu'il est entraîné dans des situations improbables. Cette nouvelle tient de la comédie de moeurs et de la satire sociale. Le texte, composé essentiellement de dialogues, semble celui d'une représentation théâtrale, on pourrait d'ailleurs jouer sur les mots puisqu'il se déroule en trois actes, le premier sur un boulevard, le second au théâtre, le troisième sous un lit, les trois avec un jeune homme, ne serait-il pas l'amant, lui même en proie aux doutes... ?

Le style est vif, d'une joyeuse ironie, l'épilogue sur le même ton jusqu'à l'absurde. La scène avec ces deux hommes sous le lit d'une dame qu'ils ne connaissent absolument pas - parce qu'ils se sont trompés d'étage dans l'immeuble - tandis que son vieux mari calé dans un fauteuil lui fait la conversation, relève de l'épique burlesque. J'avoue, j'ai pouffé, autant pour le comique de la situation que pour l'humour glissé dans les répliques des personnages.

Au fil du récit, l'auteur intervient à la façon d'un chroniqueur prenant à partie son lecteur. Une farce autant qu'une fable car c'est avant tout ce sentiment de jalousie incontrôlable qui est ridiculisé : " ... la passion est chose exclusive, et la jalousie la plus exclusive des passions du monde. "

Une drôle de lecture, lire Dostoïevski autrement.

- Extrait de Récits, chroniques et polémiques - Bibliothèque de la Pléiade - ( Egalement publié en Babel - Traduction d'André Markowicz )

- Mois de la nouvelle avec Flo -

*

Commentaires (8)

1. Mina (site web) 28/06/2014

Tiens, de la jalousie... ;) Le mode burlesque avec lequel elle est traitée m'intéresse moins a priori que le sérieux des autres textes que j'ai repérés. Ma moue à la librairie en le voyant à plusieurs reprises se voit justifiée grâce à toi.

2. Marilyne 28/06/2014

J'ai pensé ton commentaire très très fort lors de notre dernière discussion ^^ ( sur le thème de la jalousie : " Le tunnel " de Sabato, argentin, très sérieux ;) )

3. Flo (site web) 30/06/2014

J'avais raté ce billet et c'était dommage car tu m'as donné envie de lire cette histoire.

4. Marilyne 01/07/2014

et je n'en reviens pas ^^

5. Elly (site web) 05/07/2014

J'aime beaucoup Dostoïevski ainsi que le burlesque, du coup, grande envie de lire ce récit :-) Je le note dans un coin de l'esprit (beaucoup de lectures m'attendent auparavant...) :-)

6. Marilyne 05/07/2014

Alors, aucun doute, une lecture pour vous ( il est tout petit ce livre ^^ )

7. Novelenn (site web) 08/07/2014

J'ai lu "Les nuits blanches de Moscou" de cet auteur, c'est de la folie pure avec le style qui va avec. J'avais adoré en 70 pages !
Je viens d'acheter celui-ci, il a l'air bien différent ! :)

8. Marilyne 09/07/2014

Et je crois que je vais lire " Les nuits blanches de Moscou " ( merci pour ce commentaire tentateur :) )

Ajouter un commentaire