La règle du changement - Claudine Galea

La regle du changement claudine galea

- L'Amourier - Collection Thoth -

Ici, le voyage nous interroge davantage sur nous-même que sur ce qu’il propose de découvrir.
À travers un parcours, une recherche, des visions, qui l’amènent lentement à comprendre, Claudine Galea livre une écriture dont le dépouillement, comme celui des photographies qui l’accompagnent, porte en filigrane toutes les nuances de gris pour nous dire ce qui est, exactement. Son regard sans artifice nous invite à changer le nôtre, à accepter ce changement qui nous ouvre à l’autre.

Un récit de voyages, réflexions, perceptions, expériences intimes de l'auteur. Mais ce n'est pas tant ce voyage intime qu'interroge Claudine Galea que sa présence au monde. Se détacher sans être absente, double absence à son histoire et au pays visité, ne plus " partir en revenante " pour " filer l'étrangère " mais " habiter le temps ". Présence au présent quand " le temps devient espace " et " la présence devient tangible ". Parce que le monde et la vie sont changements et maintenant.

Ce récit se présente en trois parties. Dans la première aux accents de préface, l'auteur revient sur son parcours de voyageuse, ses séjours à travers le monde qu'elle a eu l'opportunité professionnelle ou privée de vivre jusqu'à cette prise de conscience, puis cette quête qu'il faudra refuser. Abandonner le désir, le fantasme du voyage, laisser (re)venir. Absorber et se laisser absorber. Ne plus lire, ne pas écrire, pendant le voyage. Ressentir, regarder, écouter, goûter... les sensations qui donneront du sens. La disponibilité de rencontrer. Tel est le propos de la troisième partie. Peut-être. C'est ainsi que je l'ai lue.

La seconde partie relate ce " voyage " au Vietnam. Des textes descriptifs sans ponctuation, instantanés et kaléidoscope de couleurs et de mouvements, comme des légendes aux photographies noir et blanc de l'auteur, portraits et scènes de rue. Regards liés qui n'interprètent pas mais racontent ce là-maintenant; fragments qui disent beaucoup de ce pays regardé. 

- Voir et lire deux extraits sur le site de l'éditeur ICI -

*

 

Commentaires (4)

1. Asphodèle (site web) 20/06/2014

Le voyage comme on finit par le conce(voir) quand on a posé ses valises très souvent... Partir, revenir et enfin savoir rester... Tu me tentes ! ;)

2. Marilyne 21/06/2014

Ravie de te tenter ;-) ( cette lecture, sans bagage, fut un beau voyage )

3. Loo (site web) 24/06/2014

De quoi embellir nous voyage

4. Flo (site web) 25/06/2014

A voir car cela a l'air particulier mais si je le croise en librairie je n'hésiterai pas à y jeter un œil.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau