Les audaces du tango - Christophe Appril

Audaces

- Petite Philosophie du voyage - Transboréal -

A travers ces Petites variations sur la danse et la sensualité, l'auteur, professeur de tango et sociologue, livre une étude passionnante sur cette danse enlacée qui » gomme la convention sociale des corps « . Christophe Apprill maîtrise son sujet, le traite avec brio et élégance, mêlant à son érudition son parcours et sa pratique, son expérience de danseur et ses voyages à Buenos-Aires.

Aldo


Il rappelle le plaisir et la tension de la danse qui se joue en trois dimensions, son propre corps, celui du/de la partenaire et la musique; cette danse qui ne se limite pas à un seul registre. S'il est question de marche, de pas, de figures, Christophe Appril nous parle surtout de disponibilité et d'équilibre corporel. Il nous raconte « les sensations et expériences émotionnelles » liées à cette danse par la multiplicité des possibles combinaisons que chacune de ces marches, de ces figures offrent aux partenaires qui les improviseront selon le dialogue purement charnel qui s'établira entre eux. Charnel, sensuel, pas sexuel pour cette danse pourtant si particulièrement sexuée quant aux rôles des partenaires. le tango, c'est à la fois l'abandon et la retenue.

Aldo

L'auteur s'intéresse à la « charge sémiotique » du tango, c'est à dire l'imaginaire et l'iconographie qui lui sont associés. Christophe Appril se livre alors à une véritable analyse de la société de bal, de son histoire, de ses codes et enjeux, de son machisme face à sa mixité.
Il souligne que le genre tango est une expression plurielle, musicale, sociale, culturelle et revient sur l'origine populaire où se croisent terre d'Argentine et goût d'Europe, son développement, puis les « écoles »de cette danse de bal, non reconnue comme danse de scène ou discipline artistique.

Le tango, c'est aussi une culture musicale métissée à rencontrer, à s'approprier, » un paysage propre à cet univers de danse « . Tango, l'Argentine. Dansons.

Aldo

- Photographies Aldo Sessa -

***

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau