Lac de Côme

Milan n'était pas notre destination première lors de notre escapade italienne, cette ville était une étape dont nous avons pleinement profité avant notre séjour au bord du lac de Côme. Nous souhaitions une villagiature rafraichissante, pouvoir poser les yeux sur des paysages naturels, pour ce temps de pause, une respiration, après deux ans prenants et frénétiques. Mon mari terminant en avril l'album sur lequel il travaillait ses deux dernières années, repartant chacun cet été pour de longs projets, nous voulions pour ce mois de mai un peu d'isolement et de paix, de vert et de bleu.

C'est pourquoi nous ne nous sommes pas installés sur la rive méridionale, la plus " developpée " du lac de Côme, celle sur laquelle quelques villes renommées se succèdent. La renommée de ces petites villes vient notamment des villas qui s'y trouvent, de leurs jardins, des jardins botaniques. Ce doit être sompteux, c'est certain. Par acquis de conscience, une journée, nous avons pris le ferry de notre rive orientale pour découvrir la réputée villa Carlotta, ses jardins exubérants. Alors, oui, c'est splendide, cette floraison d'azalés par milliers, cette profusion végétale. Mais c'est trop, en tout cas pour nous. Nous n'avons rien ressenti. Je n'y ai fait aucune photographie. Nous sommes passés par la ville, tout aussi réputée, de Bellagio. Le lac de Côme avec le lac de Lecco forment un Y. Cette ville est à la jonction des trois traits, c'est une ville qui a un certain cachet, mais tellement touristique, tellement orientée vers le commerce de luxe, boutiques et restaurants en enfilade dans les ruelles. Nous y sommes restés un peu plus d'une heure. Nous ne venions pas voir des villes ni des villas.

Nous avions choisi le village de Varenna, modeste, élégant, si plein de charme, bâti sur un promontoire. C'est un petit bourg avec une promenade en surplomb et aux bord de la rive, qui accueille les touristes sur cette promenade durant la journée. Ces touristes repartent en fin d'après-midi par le ferry. En soirée, c'est si agréable, les quelques rues pavées tranquilles, les terrasses où se régaler du brunschetta-spritz. Et cette place du village où j'ai pris mon café tous les matins, au soleil, entre trois églises ( dont une du XIVème siècle aux fresque incroyablement préservées, une des premières églises sur ces rives ), si peu de monde, des habitués; et celui du soir au débarcadère déserté, cette ambiance surannée.

Tous ces mots pour vous dire que ce billet ne vantera pas les " grands sites " du lac de Côme. Nous avons croisé une voyageuse française qui nous a expliqué que nous ne pouvions pas ne pas les voir, que ce que nous avons vu était si décevant par rapport à ces sites ( c'est comme lorsque nous disons que nous avons pris le train, ni avion ni voiture ). Elle est venue, elle a vu, c'est très bien mais elle n'a pas compris que nous n'avions pas préparé de programme exhaustif, qu'il était plaisant de s'en passer, que nous venions pour une autre atmosphère, d'autres paysages, une autre cadence. Je vous emmène en balade aux alentours, sur les chemins dans la montagne, sur les rives. Ce petit lieu que nous avons exploré à plaisir, à notre rythme, est de toute beauté. Les panoramas du lac de Côme sont magnifiques, ses dégradés de bleu, de vert, les villages sur les berges, la vue sur les montagnes, les sommets des Alpes enneigés.

La végétation est particulière sur ces flancs de montagne. Des cyprès se mèlent aux magnolias, immenses, entre les palmiers, les oliviers, les glycines, les cactus, les rhododendrons, les camélias. Une merveille. Dans le village s'entrecroisent des ruelles, on monte vers le vert et le ciel, on descend vers le bleu du lac.

Dsc01282

.

Dsc01284

.

Dsc01313

.

Dsc01352 2

.

Dsc01399

.

Dsc01315

.

Vues panoramiques du village de Varenna

Dsc01312

.

Dsc01344

.

Sur les coussins, on se pose pour la dégustation de glaces italiennes, face au lac et son clapotis

Dsc01285

.

Aux portes de Varenna se trouvent deux jardins en espaliers jusqu'aux abords du lac, celui de la villa Cipressi ( convertie en hôtel ) et celui de la villa Monastero ( sur le site d'un ancien couvent ). Bien que moins profus, spectaculaires et majestueux que le jardin de la villa Carlotta, nous avons été charmés par ces lieux, plus intimes, plus discrets, dans lesquels nous nous sommes attardés, dans cette douceur, face au panorama.

Dsc01303

.

Dsc01306

.

Dsc01369

.

Nous avons suivi la Voie verte, nous sommes montés jusqu'aux ruines du chateau de Varenna ( espace panoramique aménagé, avec grimpette supplémentaire sur un donjon. La visite des souterrains aux murs suitants ayant servi durant les guerres mondiales, dans ce lieu idyllique, nous ont remués ) et nous avons crapahuté sur le Sentier du pélerin. Sur notre route, des hameaux, les oliviers à perte de vue, des chapelles, des cascades.

De l'esplanade du château, qui recevait des visiteurs venus de loin...

Dsc01337

.

Dsc01341

.

reprendre le chemin

Dsc01329

.

Le Fiumelatte est le fleuve le plus court d'Italie. Pendant les périodes de crues, le fleuve bouillonne, on ne voit que l'écume blanche d'où son nom. En balade, on arrive à ses rives en cascade, on remonte vers sa source.

Dsc01307

.

En continuant sur le Sentier du pélerin 

Dsc01347

.

Dsc01379

.

Dsc01380

.

Dsc01349

.

nous sommes arrivés au village de Bellano où nous avons visité le site d'une gorge naturelle, l'Orrido, impresionnant.

Dsc01384

.

Dsc01385 2

.

Dsc01390 2

.

Puis ce fut l'au-revoir au lac de Côme, à Varenna, aux cyprès, aux clapotis, au jardin de la villa Cipressi ( que vous voyez sur cette dernière photo ).

Dsc01293

*

Commentaires (23)

1. Anne (site web) 25/05/2019

Il n'y a pas besoin de "paillettes" pour apprécier une région... Merci pour ce beau voyage, tes photos sont magnifiques (j'adore les oliviers le long du chemin caillouteux qui redescend).

2. Passage à l'Est! (site web) 26/05/2019

Vous paraissez avoir vécu le lac de Côme plus complètement que les visiteurs et visiteuses qui y vont, check-list à la main, pour cocher toutes les villas et tous les sites. Quelle chance que ces vacances aient été à la hauteur de vos espérances! J'aimerais bien être à coté de la statue à l'angle du balcon en pierre, et pouvoir moi aussi admirer la vue qui paraît très belle.

3. Aifelle (site web) 26/05/2019

Vous n'avez peut-être pas vu ce qu'il "fallait" voir, mais que c'est beau ! Et vécu à un rythme beaucoup plus normal et plus près des habitants.

4. keisha 26/05/2019

Du vert, du bleu (et du soleil): mission accomplie!

5. Gwenaelle (site web) 26/05/2019

Tu me donnes furieusement envie d’y retourner. Vous aviez choisi la meilleure façon de voyager : celle où l’on n’attend rien, où l’on se laisse surprendre et émerveiller...

6. Alys (site web) 26/05/2019

C'est tellement beau. Tu sais tout de suite que c'est l'Italie. <3

7. Kathel (site web) 26/05/2019

Il semble très bien, ce côté du lac de Côme ! Et me rappelle ce que nous avons aimé du lac Majeur... Les endroits trop touristiques ne sont pas forcément les plus agréables.

8. Dominique (site web) 26/05/2019

comment peut on résister à l'Italie ? impossible c'est toujours un émerveillement recommencé
on qu'un envie c'est de monter dans un bus, un train une voiture et partir

9. Marilyne 26/05/2019

@ Anne : exactement, le lac de Côme n'a pas besoin de dorures pour être enchanteur. ( ah, tu me fais plaisir, cette photo est l'une de mes préférées :))

@ Passage à l'Est : il semble y avoir des tourismes très différents au lac de Côme, ceux qui viennent pour la balade & glace au bord de l'eau, ceux qui viennent pour les sites, les randonneurs aussi, et puis les " inclassables " comme nous ;). Cette personne à la check list semblait suivre un parcours complet efficace... nous avons compris qu'elle se rendait juste devant les sites en voiture, et puis là, elle n'avait pas le temps de nous en dire plus, il fallait qu'elle y retourne ;). Oui, ce voyage a été une chance, quelle respiration ! La vue est très belle du château. C'est le charme aussi de cette région, toujours cette vue.

10. Marilyne 26/05/2019

@ Aifelle : nous avons eu cette chance de pouvoir prendre le temps, et puis " la fête obligatoire ", ça ne nous fait pas rêver ;)

@ Gwenaelle : laisser, je crois que tu as écrit le mot. C'est quand même triste et dommage d'être au bord d'un si beau lac et de ne pas profiter de son clapotis, de ses lumières. Donner du temps au temps.

@ Alys : enchanteur. Je ne connaissais pas du tout cette région, l'Italie n'en finit pas de nous charmer. ( même si nous n'avons toujours rien compris aux horaires des trains italiens ;))

11. Marilyne 26/05/2019

@ Kathel : Il va falloir que l'on parle du lac Majeur :-D

@ Dominique : Impossible, tu as raison ! A chaque fois, nous pensons à d'autres destinations et nous retournons en Italie :)

12. Marilyne 26/05/2019

@ Keisha : et du blanc, figure-toi, de la neige à Modane en rentrant, ça surprend !

13. Florence (site web) 26/05/2019

Merci pour ces magnifiques photos ! Cela me rappelle de très bons moments, il y a déjà vingt-cinq ans. Il y avait peu de touristes, en juin, et nous avons flâné et découvert les atmosphères des lieux, mangé dans des endroits magiques où il n'y avait presque personne, fureté pour découvrir des chemins, des petits magasins fréquentés seulement par des italiens... C'est aussi ma conception des voyages et c'est ce que nous toujours fait en Italie (mon mari est italien et il fuit les endroits qui figurent dans les guides).

14. krol (site web) 26/05/2019

Merci pour le voyage en images ! Magnifique.

15. niki (site web) 27/05/2019

merci pour ce partage, pour ce merveilleux voyage (je reviendra de temps en temps rêver devant les photos ;-)

16. Marilyne 28/05/2019

@ Florence : je suis ravie de te rappeler de bons souvenirs :). Alors, tu as un guide personnel, c'est l'idéal. L'atmosphère des lieux, oui, c'est ce à quoi nous nous attachons aussi.

@ Krol : avec plaisir. Quand j'en ai le courage et la dispo, le blog me sert de carnet de voyage.

@ Niki : merci à toi. C'est vrai que c'est un lieu où rêver :)

17. Plumes d Anges (site web) 30/05/2019

Bonjour Marilyne, je suis en amour avec ces lacs italiens, particulièrement avec celui de Côme, et tes photos me comblent. Je note sur mon carnet de voyages futurs, la gorge de l'Orrido, elle me semble extraordinaire. Belle journée à toi. brigitte

18. Tania (site web) 30/05/2019

Comme je comprends votre bonheur d'être au calme, loin du tourisme de consommation. Faire le plein de beauté et de lumière, quoi de mieux ?

19. MTG 02/06/2019

Génial, c'est vraiment un endroit qui me fait rêver. Aussi bien les grands sites touristiques que tu as évité que les villages plus reculés et tranquilles. Je pense y aller un jour. Par certains côtes on peut retrouver un peu du Léman aussi...vous avez fait un super voyage !

20. Marilyne 02/06/2019

@ Plumes d'Anges : je comprends ton amour pour cette région. Pour les gorges de l'Orrido, le site n'est pas très grand mais véritablement impressionnant, et la ville de Bellano très agréable, balnéaire. Merci pour ta visite.

@ Tania : rien de mieux ! Beauté et lumière, tu as tout dit.

@ MTG : nous en gardons un souvenir enchanteur. C'est juste pour le Léman. D'ailleurs, notre prochaine escapade, à l'automne, sera pour la Suisse ;-)

21. Annie (site web) 02/06/2019

Comme c'est drôle, Maryline ! Lorsque nous nous rendons sur le lac de Côme, nous séjournons toujours à Varenna, dans un hôtel au bord du lac à l'arrivée des ferries. C'est un lieu très romanesque autant par son décor (on se croirait dans une maison de famille) que par la personnalité de sa propriétaire (Laura). Dans les chambres, un petit panneau précise, que si durant la nuit on a un problème, il suffit de crier et elle viendra...

22. Marilyne 03/06/2019

@ Annie : excellent. Décidément, nous nous retrouvons sur les bonnes et belles choses. Je vois très bien l'hôtel que tu cites, nous nous installions à la terrasse de son restaurant en soirée. La directrice est en effet absolument charmante.

23. dasola (site web) 18/06/2019

Bonsoir Marilyne, tes belles photos donnent envie d'aller faire un tour dans cette région où je suis passée il y a très longtemps. Bonne soirée.

Ajouter un commentaire