A ciel ouvert - Fernand Dumont

.

Impossible de s'y tromper
c'est toujours au bord du monde
que nous nous rencontrons
à l'heure où les dernières fantaisies
s'éteignent une à une
dans le brouillard des apparences

Il n'y a plus ici qu'une immense lumière
qui passe en crépitant de tes regards aux miens

Il n'y a plus autour de nous
qu'un grand espace vide
à peine traversé de tramways invisibles
et de bruits inutiles
Et s'il reste encore une très petite place entre nous
c'est pour y recevoir
notre désir de la voir disparaître

.

- Extrait de A ciel ouvert de Fernand Dumont, poète rencontré lors d'une balade en surréalisme belge -

.

Rubrac

- Raoul Ubac -

*

Commentaires (3)

1. Anne (site web) 18/05/2014

Je ne connais pas du tout (ahum)... Merci pour la découverte !

2. Asphodèle (site web) 18/05/2014

Tu voyages même dans le surréalisme belge toi ??? ;) Je ne connaissais pas non plus mais c'est beau !

3. Aifelle (site web) 19/05/2014

Belge et surréalisme je trouve que ça va bien ensemble ! Beau poème à méditer :-)

Ajouter un commentaire