Chanson pour elle - Paul Verlaine

 

.

Si tu le veux bien, divine Ignorante,

Je ferai celui qui ne sait plus rien

Que te caresser d'une main errante,

En le geste expert du pire vaurien,

.

Si tu le veux bien, divine Ignorante.

.

Soyons scandaleux sans plus nous gêner

Qu'un cerf et sa biche ès bois authentiques.

La honte, envoyons-la promener.

Même exagérons et, sinon cyniques,

.

Soyons scandaleux sans plus nous gêner.

.

Surtout ne parlons pas littérature.

Au diable lecteurs, auteurs, éditeurs

Surtout ! Livrons-nous à notre nature

Dans l'oubli charmant de toutes pudeurs,

.

Et, ô ! ne parlons pas littérature.

.

Jouir et dormir ce sera, veux-tu ?

Notre fonction première et dernière,

Notre seule et noble double vertu,

Conscience unique, unique lumière,

.

Jouir et dormir, m'amante, veux-tu ?

.

Extrait de Chansons pour elle et autres poèmes érotiques - XVIII - Paul Verlaine -

.

Fragonard scene galante dans parc ou jeu de la paletteretouche

- Fragonard -

.

- En souvenirs de Fêtes Galantes -

*

Commentaires (3)

1. Anne (site web) 15/02/2015

Quel joli jeu poétique ce matin !

2. Mina (site web) 15/02/2015

Quelle charmante chanson et qu'elle donne envie d'être scandaleuse... Merci pour ce souvenir et cette envie de revenir à ces amours d'un autre été.

3. Aifelle (site web) 15/02/2015

Très plaisant ce poème et si beau.

Ajouter un commentaire