La toile d'araignée - R.Carver

.

Il y a quelques minutes, je suis sorti sur le ponton

de la maison. De là je pouvais voir et entendre l'eau,

et tout ce qui m'est arrivé pendant toutes ces années.

L'air était chaud et immobile. C'était marée basse.

Aucun oiseau ne chantait. Comme je m'appuyais à la balustrade,

une toile d'araignée a touché mon front.

Elle s'est prise dans mes cheveux. Personne ne pourra me reprocher d'être alors rentré.

Il n'y avait pas de vent. La mer

était d'huile. J'ai suspendu la toile d'araignée à l'abat-jour.

Où je l'observe frémir de temps à autre quand mon souffle 

la rencontre. Un fil fin. Complexe.

Avant longtemps, avant que quiconque s'en aperçoive,

je serai parti.

.

- Extrait de La vitesse foudroyante du passé - Traduit de l'anglais ( Etats-Unis ) par Emmanuel Moses - Point -

( projet personnel de relier ce mois-ci la lecture d'un recueil de nouvelles à celle de la poésie de son auteur - recueil Débutants )

 .

Michael kenna 02 1

- Michael Kenna -

*

Commentaires (2)

1. Mina (site web) 24/11/2014

Une belle association poétique et photographique également... Je me perds dans cette double contemplation.

2. Marilyne 25/11/2014

Touchée que tu y sois sensible.

Ajouter un commentaire