Chants de thé – Chung-Hing

Un thé en silence

.

Prends un thé en silence

Écoute sa fumée qui fredonne :

Le murmure des nuages qui cherchent

un ciel plus sauvage

Le froufrou des lotus qui consolent

l’eau ridée par l’âge

La caresse du pinceau qui réveille

une toile vierge

Les rires complices entre

une flamme et un cierge

Le souffle d’un homme qui trébuche

puis se remet debout

Le cri de joie d’un vieux jouet perdu

lorsqu’on le retrouve dans un trou

Le tremblement de l’orage qui

demande pardon aux branches cassées

Le soupir d’étonnement d’une feuille

quand la première ligne d’un poème est née

Et les milles et une merveilles

qui habitent le silence

Tu les entends

seulement

si ton esprit se défroisse

et se libère d’angoisses

.

Chunghing42

- Saisons poétiques - Chung-Hing

.

L’artiste Chung-Hing est poète et peintre.

Chinoise, issue d’une famille bouddhiste, étudiante à Hong-Kong puis aux Beaux-Arts à Paris, Chung-Hing a posé plume et pinceaux en France.

En chinois, elle a publié des recueils de nouvelles, des récits, des romans jeunesse ainsi qu’une  » Symphonie des saisons  » alliant poèmes et peintures. Comme dans ces Chants de thé, son premier ouvrage paru en français.

A02842

- Editions Delatour France -

Ce recueil n’est pas traduit. Chung-Hing a écrit en français. C’est sa culture asiatique et une philosophie qu’elle dit en poésie avec les mots français.

Double culture en équilibre dont témoignent la limpidité des vers, la luminosité et l’élégance de ses peintures chatoyantes mêlant les idéogrammes chinois aux références et représentations occidentales.

Dans ce recueil, le thé est un moment, un moment fugace, intense, serein, pleinement vécu.

Souvenirs et sentiments, une plume attentive, une palette sensible.

Ce recueil, c’est une harmonie. Les mots français en appellent aux dessins des clés qui forment les idéogrammes, à leurs symboliques explicitées. Et sur les pages, le raffinement des calligraphies de l’auteure, de ses arbres et de ses oiseaux éthérés.

Ce recueil comme un souffle chaud et léger, une grâce d’une beauté émouvante.

- visuels de pages intérieures sur le site de l’éditeur ICI -

.

Une tasse

.

Entre tous les champs ivres de floraison

J’ai cueilli une fleur

Entre le dédale des routes

Je marche sur un chemin

Entre les milliers d’espèces de thé

Je savoure une tasse

Parmi l’océan de gens

Je tiens ta main

Une douceur règne

Entre la naissance

et la disparition

du destin

.

 

V bluebird3

 

- Oiseau bleu - Chung-Hing -

.

- A découvrir : la galerie de Chung-Hing, son pays de merveilles ICI -

***

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau