August Macke

J'ai croisé le nom du peintre August Macke lors de la lecture du roman Le tombeau d'Apollinaire de Xavier-Maris Bonnot.

August Macke est un peintre allemand rattaché à l'expressionniste. Il est mort en septembre 1914 à 27 ans lors des combats en Champagne.

Sa vocation artistique se révèle très tôt, il fréquente les Beaux-Arts et l'école des Arts Décoratifs, et voyage à travers l'Europe ( Italie, Belgique, Hollande et Londres ). Il se rend à Paris pour la première fois en 1907, à 20 ans, et découvre l'impressionnisme à travers les toiles de Manet, Piassaro, Toulouse-Lautrec, ce qui influencera sa conception de la peinture. Il découvre également Cézanne et le fauvisme ( avec Matisse, Derain, Dufy... )

Il revient à Paris pour son voyage de noce en 1909. Là, il peint cet Autoportrait au chapeau.

Amacke autoportrait

Proche de V.Kandinsky, il participe avec lui à la formalisation de ce qu'on appelle l'expressionnisme allemand, dont il s'éloignera finalement déçu.

August Macke s'intéresse particulièrement au traitement de la couleur ( la rencontre avec Delaunay en 1912 sera déterminante ). Ses thèmes sont ceux de la balade citadine, promenades, jardins. Son oeuvre est traversée des mouvements pictoraux de son époque qu'il s'approprie sans s'y limiter. Peintre figuratif, il cherche à lier espaces, couleurs et émotions, simplifiant les formes, se rapprochant de la couleur pure.

Installé à Bonn avec son épouse, il reçoit la visite de Guillaume Apollinaire en 1913.

Au printemps 1914, il voyage jusqu'en Tunisie avec les peintres suisses Louis Moilliet et Paul Klee, où il réalise des aquarelles.

Je partage avec vous quelques toiles éclatantes, et la dernière.

Je me dois de commencer par cette lectrice ( 1912 ) : cette toile est l'illustration de couverture ( folio ) du roman de l'auteure russe Ludmila Oulitskaïa intitulé Sonietcha ( j'ai lu ce roman il y a quelques années - chronique ICI - j'ai donc dû lire aussi le nom du peintre, je regrette de n'avoir pas été plus curieuse à ce moment là, monomaniaque Russie que j'étais à cette période... )

August macke jeune femme en bleu lisant 1912

.

Amacke rokoko

- Rokoko - 1912 -

.

August macke leute am blauen see

- Leute am blauen see - 1913

.

1913 macke zwei madchen anagoria

- Zwei Mädchen - 1913 -

.

Macke august promenade

- Promenade - 1913 -

.

Amacke adieu

- Adieu - toile inachevée - 1914 -

.

Le patriotisme que je vois autour de moi me donne parfois la nausée. J'ai appris qu'Apollinaire a connu des peintres allemands avant guerre. A l'époque, il les a défendus et n'a pas tari d'éloges à leur sujet. L'un d'entre eux, August Macke, est tombé à Perthes-lès-Hurlus, un village à deux pas de Tahure, où j'ai plusieurs cousins. Aujourd'hui, Apollinaire traite ces peintres avec mépris au nom d'une guerre que les artistes devraient renier. "

- Le tombeau d'Apollinaire - Xavier-Marie Bonnot - ( Belfond 2018 )-

*

Commentaires (13)

1. Kathel (site web) 13/11/2018

Il y aura une exposition au musée de l'Orangerie en 2019, tu pourras la voir ! (sinon, ses toiles semblent être plutôt à Bonn)

2. Annie (site web) 13/11/2018

J'aime beaucoup cette façon de s'intéresser à un artiste à partir d'un livre que l'on a lu : on va ici de découvertes en découvertes. Le très beau musée Klee, à Berne, présente (entre autres !) des oeuvres de Klee réalisées lors de ce voyage en en Tunisie, avec Macke donc... Cela fait déjà assez longtemps que je les ai vues, mais m'en souviens parfaitement. J'aime beaucoup le portrait de la lectrice comme celui des deux jeunes-filles. Merci à toi de nous avoir entraînés à ta suite dans cette découverte.

3. Autist Reading (site web) 13/11/2018

Merci pour cette belle découverte.

4. Dominique (site web) 13/11/2018

je suis comme toi quand un nom apparait dans un livre je ne peux pas m'empêcher d'y allé voir immédiatement
je suis peu sensible aux dessins de ce peintre par contre totalement sensible à ses couleurs en effet

5. Marilyne 13/11/2018

@ Kathel : merci pour l'information. J'adore ce genre de coïncidence :)

@ Annie : comme les livres m'entraînent souvent de l'un à l'autre, les lectures m'emmènent vers des artistes. j'aime beaucoup les oeuvres de Klee, elles me fascinent. Je ne suis pas encore allée à Bern ( un jour peut-être j'espère ) mais j'ai eu la chance de visiter l'exposition qui lui était consacrée au Centre Pompidou. Une grande exposition, avec des dessins aussi.

@ Autist Reading : avec plaisir :)

@ Dominique : comme toi, c'est la pratique de la couleur qui m'a interpellée. La dernière toile aussi, je la trouve très évocatrice ( même si elle n'avait pas été la dernière ).

6. Anne (site web) 13/11/2018

Il me semblait bien que je connaissais cette lectrice ! (Mais je n'ai pas encore lu le roman...) J'aime beaucoup le jeu des formes et des couleurs. Et ce pressentiment des années à venir dans la dernière toile...

7. Aifelle (site web) 14/11/2018

Je connais ce peintre surtout à travers ses toiles de la Tunisie et ses couleurs. On le vois peu finalement. Je suis contente d'apprendre qu'il y aura une expo l'an prochain à l'Orangerie.

8. Marilyne 14/11/2018

@ Anne : même reaction pour la lectrice, et oups ! Et bon souvenir de lecture :). Cette dernière toile est très évocatrice.

@ Aifelle : je ne crois pasvl'avoir déjà croisé lors d'une expo. Heureusement Kathel est à la pointe de l'info :)

9. Tania (site web) 21/11/2018

Contente de retrouver ce peintre un peu perdu de vue, dont il y a de belles toiles au musée Ludwig à Cologne, il me semble. Il fait partie de ce groupe de peintres expressionnistes qui travaillaient à Murnau, notamment chez Gabriele Münter (je viens de voir qu'une expo est consacrée à celle-ci à Cologne). J'avais oublié qu'il était mort si jeune à la grande guerre, à 27 ans !
Merci pour ces nombreuses illustrations, j'aime cette "Promenade".

10. Marilyne 21/11/2018

@ Tania : je ne suis pas étonnée que tu connaisses ce peintre. J'espère en voir un peu plus l'année prochaine, puisqu'il semble qu'une exposition parisienne soit prévue. Merci de ton commentaire.

11. Delphine-Olympe (site web) 25/11/2018

C'est un peintre que j'adore ! Je l'avais découvert il y a de cela bien des années lors d'une splendide exposition sur l'expressionnisme allemand au musée d'Art moderne de la Ville de Paris.

12. Delphine-Olympe (site web) 25/11/2018

Oui @Kathel : une expo August Macke et Franz Marc. Je me la suis déjà notée, évidemment !

13. Marilyne 26/11/2018

@ Delphine : je t'envie cette exposition sur l'expressionnisme allemand ! Cette prochaine exposition parisienne est une excellente nouvelle, j'espère ne pas la manquer lors d'une escapade à Paris.

Ajouter un commentaire