Le vendangeur de Paname - F.Bagères & D.François

Vpaname

- Delcourt - Janvier 2018 -

Paris 1912, un mystérieux tueur en série défie la police française. Le quai des Orfèvres mobilise toutes ses forces pour l'arrêter. Toutes ses forces ? Non. L'Écluse, un inspecteur porté sur la boutanche, et Pierre Caillaux, fils de ministre pistonné, sont priés de ne surtout pas se mêler de l'enquête. Cest pourtant ce qu'ils vont s'empresser de faire.

sans le faire exprès...

De la chouette BD, j'ai vraiment passé un bon moment de lecture, réjouissant comme l'avait été celui de lecture de Opération Copperhead. Sur ces pages, l'intrigue est moins dense, certes, mais quelle saveur.

Cette BD, ce sont les dialogues. J'ai ri à la truculence du langage argotique et/ou gratiné de métaphores ( le patron de la police fait dans le maritime, l'inspecteur L'Ecluse dans le viticole... ), accrochée par le ton de cette enquête rocambolesque, par les tons des planches. 

Le dessinateur David François a évidemment choisi des teintes passées, du sepia, il nous balade dans le Paris du début du siècle. Le trait est aussi vif que le scénario et les mots de Frédéric Bagères. Les personnages présentent des tronches, véritablement des trognes et des personnalités, ils sont croqués avec humour et tendresse.

Cet album, c'est la gouaille de Paname, c'est sans surprise que j'ai découvert un dénouement improbable.

.

Vendangeurdepaname 2

.

Vendangeur 3

.

Lors du Festival Quais du Polar, le dessinateur David François participait à la table ronde " Le polar dans les cases " avec Jean-Christophe Chauzy, Philippe Squarzoni et Didier Tronchet.

Il y fut question de codes graphiques par rapport aux codes narratifs, de l'usage de l'éllipse par l'image, de la représentation de la violence, d'adaptations.

A propos de ce Vendangeur de Paname, David François a confirmé que l'intrigue y était prétexte au développement des dialogues, des interactions entre les personnages. Il y a une atmosphère dans ce texte sur cette construction classique à énigme. le dessinateur a été emballé par ce texte, par ce quelque chose de théâtral, par ces mots savoureux, par ce mélange des genres entre policier et comédie. Tout cela lui a rappelé San Antonio, les textes de Frédéric Dard. Alors oui, les critiques écrivent que la fin est téléphonée, c'est dans l'esprit de l'album, cette pirouette trop rapide sur un malentendu, ce n'est pas le récit. Ce qui lui importait, c'est cette impression de vivacité, cette énergie des personnages, du récit; de parvenir à rendre cette dynamique de la narration en utilisant les décors ( qui ont peu d'impact sur l'histoire elle-même ) et les fonds de couleur pour immerger le lecteur dans l'époque, l'ambiance.

*

Commentaires (10)

1. Anne (site web) 22/04/2018

Une balade dans ce Paris-là, je me laisserais bien tenter !

2. Annie (site web) 22/04/2018

C'est vrai que l'énergie explose déjà dans les vignettes qui illustrent ton article. J'aime beaucoup cette ambiance et ce ton sépia.... mais je ne lis pratiquement jamais de BD. Une bonne occasion pour m'y mettre ?

3. Bonheur du Jour (site web) 23/04/2018

Je pense qu'il faudrait que je furète un peu plus au rayon BD de la Médiathèque !
J'espère que mon commentaire passera....
Bonne journée.

4. Marilyne 23/04/2018

@ Anne : et je ne dirai pas non à une seconde enquête !

@ Annie : la BD, c'est tout un univers, il y a tous les genres. A découvrir, c'est certain :)

@ Bonheur du Jour : ah, le rayon BD de la médiathèque, lieu de tentations, on en revient toujours chargé !

5. niki 23/04/2018

voilà qui me tente aussi :)

6. Marilyne 23/04/2018

@ Niki : hé, hé, je m'en doutais ;-)

7. ellettres (site web) 24/04/2018

Chouette, j'aime bien quand les autres découvrent de bonnes BD pour moi, je m'aventure encore peu dans ce rayon... Et le Paris Belle Epoque, on en redemande ! ;)

8. Marilyne 24/04/2018

@ Elletres : j'adore la Bd, avec plaisir farfouiller le rayon pour toi. D'ailleurs, j'ai deux albums argentins, des rééditions de grands dessinateurs ( qui ne parlent pas d'argent, certes, mais superbes ), faudrait que je me décide à les présenter ^-^

9. Lili (site web) 25/04/2018

Décidément, elle a l'air chouette cette BD ! J'ai bien envie de l'essayer !

10. Marilyne 28/04/2018

@ Lili : pour le plaisir :-)

Ajouter un commentaire